WAP : le député Richard Duval s’en remet à la justice

0
28


Il entend protester contre le fait que plusieurs députés, surtout ceux de l’opposition, n’ont pas obtenu un Work Access Permit (WAP). Le député du Parti mauricien social-démocrate, Richard Duval, a annoncé,  ce jeudi 15 avril, qu’il s’est tourné vers la justice.

Hormis le leader de l’opposition, ils sont plusieurs parlementaires de l’opposition à ne pouvoir circuler que lorsque se profile une séance parlementaire, plus précisément la veille, le jour et le lendemain jusqu’à 6 heures du matin.

L’avocat Jacques Panglose, dont les services ont été retenus par Richard Duval, a expliqué, aujourd’hui sur Radio Plus, que l’affaire est dirigée contre le Premier ministre Pravind Jugnauth et le Commissaire de police, Khemraj Servansing.

L’affaire sera appelée devant le Chef juge, lundi prochain.

Pour rappel, jeudi dernier, 8 avril, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval avait adressé une lettre au Premier ministre, portant à son attention que des députés ne sont pas en possession d’ un « WAP » leur permettant de se rendre dans leurs circonscriptions dans l’intérêt dans leurs ‘mandants’.

Xavier-Luc Duval avait fait ressortir que, entre-temps, plus de 500 000 WAP ont déjà été émis à des citoyens de tous horizons, dont des milliers de travailleurs indépendants (self-employed), qui n’avaient même pas fait une demande.

Soulignons que certains députés du gouvernement ne détiennent également pas le précieux laissez-passer.





Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com