Un incident retarde le lancement du télescope spatial James Webb !

0
37


Attendu depuis des années, le lancement de l’imposant télescope spatial James Webb (JWST ou Webb) connaît un nouveau retard et quelques sueurs froides supplémentaires en perspective pour la communauté des astronomes.

La Nasa informe d’un incident survenu pendant les opérations effectuées dans le centre de préparation des satellites de Kourou en Guyane sous la responsabilité d’Arianespace. Plié comme un origami, le JWST doit être lancé à bord d’une fusée Ariane 5.

Les techniciens s’apprêtaient à attacher le Webb à l’adaptateur du lanceur, qui est utilisé pour intégrer l’observatoire à l’étage supérieur de la fusée Ariane 5. Le relâchement soudain et imprévu du collier de serrage – qui fixe le Webb à l’adaptateur du lanceur – a provoqué une vibration dans tout l’observatoire “, déclare l’Agence spatiale américaine.

Prévu pour le 18 décembre prochain, le lancement du James Webb Space Telescope est désormais repoussé au 22 décembre… au plus tôt. À cause de l’incident, des tests supplémentaires vont être conduits afin de s’assurer avec une totale certitude qu’aucune partie du télescope n’a été endommagée.

Toujours plus de stress

Le lancement du JWST n’est pas à son premier retard pour un projet international au long cours mené en partenariat entre les agences spatiales américaine, européenne et canadienne. Son développement a débuté en 1996 avec un premier objectif de lancement en 2007. Alors quelques jours en plus…

Néanmoins, le vocabulaire employé par la Nasa n’est pas spécialement rassurant. Il est tout de même fait mention d’un incident soudain et d’une vibration. Le JWST dispose d’un miroir primaire de 6,6 mètres de diamètre formé de 18 miroirs hexagonaux.

james-webb-space-telescope-miroirCrédits : Nasa / Chris Gunn

Je suis convaincu que l’équipe fera tout ce qu’elle peut pour préparer le Webb à explorer notre passé cosmique. […] Il est certain que cette étape vaut la peine d’attendre “, écrit sur Twitter Thomas Zurbuchen, administrateur associé pour la direction des missions scientifiques de la Nasa.

Une fois séparé d’Ariane 5, le Webb devra voyager jusqu’au point de Lagrange L2 à 1,5 million de kilomètres de la Terre dans la direction opposée au Soleil. Dans l’ombre de la Terre, les premières observations du télescope spatial débuteront 6 mois après le lancement et à la suite d’un déploiement complexe.

Le JWST est équipé de quatre instruments protégés par un bouclier thermique de la taille d’un terrain de tennis. Ils fonctionneront à une température de -253 °C afin d’être en capacité de détecter la faible lumière infrarouge d’objets lointains. Le télescope permettra de capturer la lumière des premières étoiles et galaxies, et remonter à jusqu’à 300 millions d’années après le Big Bang.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com