(Rodrigues) Incendie à Baladirou Frédéric Ravina : des efforts de toute une vie évaporés dans les flammes

0
23


Frédéric Ravina, alias Yéyé (39 ans), est désemparé. Cet habitant de Baladirou se trouve en effet dans une situation précaire  suite à un incendie a ravagé sa maison. Ce 27 mars, il revenait d’un anniversaire, chez un ami, lorsqu’il avait découvert sa maison en flammes, ne pouvant rien faire d’autre que d’appeler les pompiers.

« Kan mo arive, mo trouv sa groser dife-la. Mo pa finn resi tein li e mo ti blize apel ponpie. Dife-la finn pran enn sel kou e finn brile partou. Pa ress narnier dan lakaz, zis sarbon. » Dressant l’inventaire des dégâts, il explique avoir perdu un lit, deux matelas, un réfrigérateur, deux tables, un téléviseur et un lecteur DVD, un canapé ainsi qu’un équipement audio, en autres. Sans compter que ses portes et fenêtres ont volé en éclats. Selon lui, les dégâts spnt évalués  à plus de Rs 500 000.

Pour Frédéric Ravina, ce sont les efforts de toute une vie qui sont partis en flammes. Sa maison ainsi que tout ce qu’elle contenait étaient en effet le résultat de près de 25 ans à travailler comme pêcheur et éleveur. « La, ena enn vie kontener akote mo lakaz e mo domi ladan. Parfwa mo gagn enn tigit manze kot mo ma maman. Sof ki li malad e mo pa anvi fatig li. Mo ankor pe trase e mo finn al get Housing. Zot dir zot pou ed mwa. »

Mais ce n’est toutefois pas suffisant : « Mo finn gagn osi enn som Rs 13 000 ek Sekirite sosial e mo pe aste manze, vetman… Me li pa sufi ditou. Mo pe demann tou dimounn ki kapav ed mwa, mem enn lagrin diri, enn ti koutmin pou ed mwa. La mo finn retourn azero parey kouma mo ti koumanse kan mo ti ena 15 zan. » Les bons samaritains peuvent le joindre sur son téléphone (5993-7760).





Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com