qui est l’émir de l’État islamique ? – Jeune Afrique

0
7


JAD2020925-MMO-DAECH-al-Mawla3

JAD2020925-MMO-DAECH-al-Mawla3 ©

Près d’un an après la nomination du nouveau chef de l’organisation terroriste, les informations sur son identité et son parcours restent rares.


Près d’un an après la mort du chef de l’État islamique, Aboubakr al-Baghdadi en octobre 2019 à Idlib, Syrie, de nouveaux détails ont filtré sur l’identité de son successeur méconnu, le dénommé Amir Muhammad Said al-Mawla, également connu sous le nom de guerre Abu Omar al-Turkmani, « le Turkmène ».

Il est né en 1976 dans le village d’Al Mahalabiya, une enclave où vit une importante population d’origine turkmène, près de Mossoul. « Mossoul est une ville symbolique, très conservatrice, et une des premières à s’insurger contre la présence américaine après 2003. Sans oublier que de nombreux cadres de l’État islamique (EI) en sont originaires », rappelle Myriam Benraad, politologue et spécialiste du monde arabe.

Ascendance quraychie

Son origine turkmène a pu susciter des doutes sur son ascendance quraychie. En principe, le calife doit appartenir à la tribu arabe du Prophète Mohammed, les Quraych. Signe que la question n’est pas dérisoire, l’institut de recherche américain Center for Global Policy indique d’ailleurs que l’EI insiste en interne sur la légitimité familiale du nouveau chef du « califat ».





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com