Pollution à Sable-Noir: enquête sur de l’huile lourde déversée

0
180


Aucune mesure n’a été prise pour contenir la dispersion de l’huile dans les canaux, à hier.

Aucune mesure n’a été prise pour contenir la dispersion de l’huile dans les canaux, à hier.

11h30 à la plage. D’où sort l’huile lourde qui s’est déversée dans le lagon de Sable-Noir ? C’est ce que s’attellent à trouver les habitants et la police de l’Environnement depuis hier, jeudi 29 août. À la suite d’un post de Linley Moothien, mercredi soir, sur Facebook, les autorités ont décidé d’agir. Elles ont officiellement initié une enquête.

Le matin, la publication étant devenue virale, les représentants de la police de l’Environnement et du ministère de tutelle se sont rendus sur place. Ils ont prélevé des échantillons pour effectuer des tests et connaître la source de la pollution. Toutefois, aucune mesure n’a été prise pour limiter la dispersion de l’huile. Les gardes-côtes n’ont également reçu aucune directive pour contenir le sinistre. Un rapport préliminaire est attendu dans une semaine.

Linley Moothien, habitant Sable-Noir, tire la sonnette d’alarme depuis deux semaines. Entretemps, l’eau de cette partie du lagon est devenue plus visqueuse. Une «catastrophe écologique» est même évoquée. «Ce n’est pas la première fois que de l’huile usagée se déverse en passant par les canaux. Mais cette fois, c’est différent. Même après plusieurs jours, cette huile est toujours là et a contaminé le lagon. C’est très grave.»

Domingue Élysee abonde dans le même sens. «Une odeur nauséabonde de temps à autre nous incommode. J’ai moi-même appelé les autorités concernées mais rien n’est fait car on nous dit que ça arrive souvent. Cet endroit se transforme en un deuxième Mare-Chicose.»




Source link

Booking.com