Perspectives – La croissance 2021 sous la menace du tourisme, dit Moody’s

0
86


Moody’s Investors Service, une des trois principales agences mondiales de notation, estime que le tourisme pourrait ralentir la reprise économique en 2021 si les principaux marchés européens tardent à retrouver leur rythme de croisière.

« Les risques d’un débordement plus conséquent du tourisme sur le reste de l’économie – au-delà des facteurs inclus dans les contributions indirectes de l’industrie au Produit Intérieur Brut – représentent des risques de baisse à nos perspectives de croissance, » affirment les analystes de l’agence américaine dans une analyse de l’impact du Covid-19 sur l’économie mauricienne. 

« Des réajustements baissiers dans les estimations de croissance pour des marchés majeurs tels que la France (1er marché pour la destination mauricienne) et la Grande-Bretagne prolongerait la crise dans le secteur du tourisme pour, au moins, une parte de 2021 », dit Moody’s.

La croissance mauricienne est tributaire de la performance touristique parce que cette industrie contribue 7%, de manière directe, à la richesse créée en 2019. Englobant sa contribution aux autres secteurs, sa part est de 24%. Dans son ensemble, le secteur emploie – direct et indirect – 100,000 personnes. Or, l’année 2020 est différente tenant compte de l’incidence de la pandémie Covid-19 sur l’industrie du voyage et du loisir. Les analystes de Moody’s Investors Service estiment que les arrivées chuteront de quelque 35% cette année-ci.

En ces temps incertains, où les perspectives de décroissance peuvent changer d’un mois à l’autre, Moody’s Investors Service s’attend à ce que l’économie mauricienne rebondisse de 5% en 2021 (contre une décroissance de 4.1% en 2020, la première en 40 ans). Cette estimation pourrait chuter, soulignent les analystes.

« Un approfondissement de la crise économique mondiale en une crise financière aggraverait l’impact sur l’économie de Maurice, ce à travers un ralentissement des entrées de capitaux et en resserrement des conditions financières, » affirme Moody’s Investors Service. 

Ce genre de choc aura de facto une incidence sur les actifs du secteur bancaire. Quand on y ajoute des restrictions prolongées sur le voyage tant local qu’international, l’environnement économique se détériorerait. « Dans un tel scénario de baisse, la croissance serait inférieure à 3% pour 2021, » disent les analystes.

Ci-dessous l’analyse de Moody’s :

Perspectives – La croissanc… by Defimedia on Scribd



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com