Réponses parlementaires: ces dépenses gouvernementales

[ad_1]

Rs 5 millions seront réservées à tacler le problème d’infiltration d’eau au Parlement.

Rs 5 millions seront réservées à tacler le problème d’infiltration d’eau au Parlement.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a fait déposer une série de documents à la bibliothèque de l’Assemblée nationale. Y sont données des réponses à des questions posées par des députés lors de l’analyse des dépenses gouvernementales après la présentation du Budget.

Neuf voyages pour le président de la République

Le président de la République par intérim, Barlen Vyapoory, a effectué neuf voyages de janvier 2018 à juillet 2019. La plupart de ses déplacements étaient en Inde, notamment à Chennai, au Kerala et à Pondichéry. Le chef de l’État était aussi à Rodrigues et, en mai dernier, en Afrique-du-Sud. Barlen Vyapoory a également représenté Maurice aux funérailles d’Albert René aux Seychelles. L’un des voyages était privé quand il a participé à la World Tamil Conference.

Rs 38 millions pour rénover le Parlement

Le gouvernement investira Rs 48 millions pour la rénovation du Parlement. Les travaux consisteront à réparer le toit, la véranda et le système d’évacuation d’eau. La somme de Rs 5 millions est réservée uniquement pour résoudre le problème d’infiltration d’eau.

Rs 263 116 pour Dheerujlall Seetulsingh

Le président de la National Human Rights Commission, Dheerujlall Seetulsingh, touche Rs 263 116 mensuellement. En plus de son salaire de Rs 176 000, il a droit à une Internet allowance de Rs 3 000, une travelling allowance de Rs 22 190, des frais de téléphone de Rs 306, une allocation chauffeur de Rs 8 820 et une special judicial allowance de Rs 52 800. Les deux viceprésidents, Marie Lourdes Lee Yin Lam Hung et Mohamed Toorabally, touchent un salaire de Rs 140 000, une allocation Internet de Rs 500, une travelling allowance de Rs 15 940, des frais de téléphone de Rs 198 et une allocation chauffeur de Rs 8 820. Leurs dépenses en voyages pour l’année financière 2018-2019 s’élèvent à Rs 161 437.

Quarante-sept missions pour le surintendant Deal

Le responsable de la Counter Terrorism Unit, le surintendant Lilram Deal, a effectué 47 voyages pendant l’année financière 2018- 2019. Il était en mission pour le gouvernement, il a participé à des conférences. Selon le document déposé au Parlement, l’État a dépensé Rs 488 871 pour les billets d’avion quand ceux-ci n’étaient pas sponsorisés par les organisateurs de conférences. Toutefois, le bureau du Premier ministre ne donne aucune indication sur le montant des allocations touchées.

Rs 18 millions pour la promotion de l’EDB à l’étranger

Les missions des membres de l’Economic Development Board (EDB) ont coûté Rs 18 100 313. Cette somme comprend les billets d’avion, l’hébergement et les dépenses quotidiennes. Pour la promotion de Maurice comme un Fintech Hub, l’EDB a dépensé Rs 18 millions également. Pour sa participation à un salon à Dubaï, il a fallu investir Rs 2 millions.

Rs 1 083 352 pour François Guibert

Le Chief Executive Officer de l’EDB, François Guibert, touche Rs 1 083 352 par mois. De plus, il a droit à une voiture avec chauffeur et deux billets d’avion en classe affaires pour l’Europe ou l’Asie.


[ad_2]

Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Blue Penny Museum : une exposition pour commémorer les 300 ans de la naissance de Pierre Poivre

[ad_1]

La Royal Society of Arts and Science et le Jardin botanique de Pamplemousses organisent une exposition pour commémorer les 300 ans de la naissance de Pierre Poivre, né le 23 août 1719 à Lyon (France).

L’exposition se tient depuis ce vendredi 30 août au Blue Penny Museum, au Caudan Waterfront, Port-Louis, et ce, jusqu’au samedi 26 octobre prochain. L’exposition est ouverte au grand public et à tous les passionnés de botanique.

Pierre Poivre est arrivé à Maurice (anciennement Isle de France) en 1767. Il a participé au développement économique du pays, en créant notamment le Jardin botanique de Pamplemousses. Sous l’administration de Pierre Poivre, intendant du roi de France de 1767 à 1772, le Jardin botanique de Pamplemousses a connu un véritable essor.

[ad_2]

Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Google révèle un piratage de plusieurs années sur les iPhones

[ad_1]

Photo internet

Les experts en sécurité de Google ont découvert qu’une opération de piratage avait ciblé les iPhones pendant au moins deux ans, et implantait, via des sites internet, des logiciels malveillants pour accéder aux photos, à la géolocalisation des utilisateurs et à d’autres données.

Dans un article publié jeudi sur le blog du Projet Zero de Google, les experts estiment que les sites web qui ont été piratés pour héberger ces attaques reçoivent plusieurs milliers de visiteurs par semaine. Ils n’ont toutefois pas précisé quels sites ont été touchés.

« Une simple visite sur l’un des sites piratés suffisait au serveur d’exploitation pour attaquer votre appareil, et, en cas de succès, installer un programme de surveillance », a indiqué Ian Beer, du Projet Zero.

Une fois installé, le logiciel malveillant « va en premier lieu voler les fichiers et télécharger les données de géolocalisation », a-t-il ajouté, précisant qu’il a également pu accéder à des messages cryptés partagés via des applications comme Telegram, WhatsApp et iMessage.

La messagerie instantanée de Google, Google hangouts, ainsi que Gmail ont également été affectés, a souligné Ian Beer dans cette publication, qui fournit des détails sur la manière dont le logiciel malveillant a ciblé et exploité les vulnérabilités de l’iPhone.

La plupart de ces failles se trouvent dans le navigateur Web par défaut Safari, selon M. Beer, qui précise que l’équipe du Projet Zero en a découvert dans la quasi-totalité des systèmes d’exploitation, depuis iOS 10, jusqu’à la version actuelle iOS12.

Une fois embarqué dans l’iPhone, le logiciel malveillant transmettait les données capturées, y compris la géolocalisation en direct, transmise chaque minute.

Selon Ian Beer, Google a informé Apple de ces attaques au mois de février, à la suite de quoi le géant à la pomme a délivré un correctif de sécurité pour l’iOS 12.1.

L’iPhone, qui a longtemps été la vache à lait d’Apple, a vu son chiffre d’affaires chuter de 12% sur le dernier trimestre par rapport à l’an passé, et représente désormais moins de la moitié des revenus du groupe.

Apple devrait présenter le 10 septembre sa nouvelle gamme d’iPhone.

[ad_2]

Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Souillac : Le vigile cachait bien son jeu

[ad_1]

Il cachait bien son jeu. Un vigile âgé de 23 ans s’adonnait au trafic de drogue. Mais il ignorait qu’il était dans le collimateur des limiers de la Criminal Investigation Division de Curepipe depuis plusieurs. Ces dernier, munis d’un mandat de perquisition ont procédé à une fouille au domicile du jeune homme à Souillac. Ils ont  découvert 101 plants de cannabis d’une valeur marchande de Rs 300 000.

Le suspect a été arrêté et a été présenté en cour, ce vendredi 30 août.

Souillac : Le vigile cachait bien son jeu

[ad_2]Read More

Inside News

Have something to say? Leave a comment:

TROU AUX BICHES MAURITIUS | DAY 3 OF 4 | TROU AUX BICHES | SNORKELING | VLOG.3.3

0

This is day 3 of our 4 day Mauritius trip, exploring the most beautiful beach on the whole island, Trou aux Biches. This beach was awarded as the World’s …

source

Have something to say? Leave a comment:

José Mario Vaz candidat indépendant à l’élection présidentielle – JeuneAfrique.com

0

[ad_1]


Le président sortant, exclu de son parti, se présente en candidat indépendant au scrutin du 24 novembre prochain. Son mandat s’est officiellement achevé le 23 juin dernier.


« Je serai candidat pour les élections du 24 novembre« , a déclaré le président Vaz, acclamé par des milliers de partisans, lors d’une réunion à Bissau.

Exclu du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), majoritaire à l’Assemblée nationale, José Mario Vaz (Jomav) se présente à la présidentielle en indépendant, après avoir échoué à obtenir l’investiture du parti d’opposition Madem, selon son entourage.

Malgré le bon déroulement des législatives du 10 mars, la Guinée-Bissau tente encore de sortir de la crise qu’elle traverse depuis le limogeage, en août 2015 par le président Vaz, de Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, qui était jusque-là son Premier ministre.

M. Vaz a refusé après les dernières législatives de nommer Domingos Simoes Pereira (DSP) Premier ministre comme l’exigeait la majorité parlementaire issue du scrutin, avant de finalement reconduire en juin le chef du gouvernement de consensus issu d’une médiation régionale en 2018, Aristide Gomes, lui aussi responsable du PAIGC.

Mandat terminé

DSP a été désigné le 23 août par le PAIGC pour le représenter à la présidentielle. Parmi d’autres futurs prétendants, l’ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior a annoncé qu’il se présenterait, lui, comme « candidat sans étiquette », sept ans après avoir été renversé par un putsch avant le second tour du scrutin, dont il était largement donné vainqueur.

Élu en 2014, le président Vaz a terminé son mandat de cinq ans le 23 juin dans ce pays à l’histoire jalonnée de coups d’État. Depuis lors, il est resté à la tête du pays mais a laissé « la conduite des affaires au gouvernement », qu’il a formé début juillet, jusqu’à la tenue de la présidentielle de novembre, à la suite d’une décision de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

 



[ad_2]

Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

TODAY’S MOOD at @vd_for_the_design_bar. We are starting the week on a high. #vd…

0

[ad_1]

TODAY’S MOOD 🍂 at @vd_for_the_design_bar. We are starting the week on a high. #vdforthedesignbar#interiors#design#furniture#colour#palette#youngmauritiandesigners#mauritius#interiordesigners#mondaymood

[ad_2]

Source

Have something to say? Leave a comment:

En Allemagne, l’ex-patron du renseignement embarrasse la CDU

[ad_1]

Hans-Georg Maassen, démis de ses fonctions et accusé de collusion avec l’extrême droite, a fait irruption dans la campagne des élections régionales du 1er septembre en Saxe.

Par Publié aujourd’hui à 11h20

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

Hans-Georg Maassen, en septembre 2018, à Berlin.
Hans-Georg Maassen, en septembre 2018, à Berlin. BERND VON JUTRCZENKA / AFP

ll n’est pas nécessaire d’être soi-même candidat pour être la vedette d’une campagne électorale. Hans-Georg Maassen vient de réussir ce tour de force. A 56 ans, l’ancien patron du renseignement intérieur allemand a dévoré l’espace médiatique, ces dernières semaines, en jouant les trouble-fêtes dans son parti, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), à l’occasion des élections régionales du 1er septembre en Saxe.

C’est en septembre 2018 que M. Maassen a pour la première fois fait la « une » des journaux. A la tête de l’Office de protection de la Constitution depuis 2012, cet homme aux lunettes rondes et au regard impassible avait contesté l’existence de « chasses à l’homme » à caractère raciste après le meurtre d’un Allemand à Chemnitz (Saxe), à la suite d’une altercation avec des demandeurs d’asile. Ses déclarations, en porte-à-faux avec celles d’Angela Merkel, conduisirent à son limogeage, mais au prix d’une grave crise, qui faillit faire chuter la coalition de la chancelière.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans l’est de l’Allemagne, l’AfD en embuscade

Mis à la retraite, M. Maassen n’a pas tardé à se reconvertir en politique. Début 2019, il a adhéré à la Werte Union (« union des valeurs »), un club créé en 2017 par quelques milliers de membres de la CDU revendiquant un positionnement clairement « conservateur » et opposés à la politique, jugée trop centriste, de Mme Merkel, notamment vis-à-vis des réfugiés. Quelques semaines plus tard, il se lançait dans la campagne des régionales en Saxe aux côtés des candidats CDU proches de la Werte Union.

« Je voulais juste aider mon parti »

Il a tenu promesse. Mais ses propos contre les navires humanitaires en Méditerranée (« un service de navette des migrants vers l’Europe »), sur la « consanguinité dans les médias », ainsi que son refus d’exclure a priori toute idée de coalition avec le parti d’extrême droite AfD, lui ont valu les foudres de Berlin. « Il faut franchir beaucoup d’étapes, et c’est normal, avant d’exclure quelqu’un d’un parti. Mais, dans le cas de M. Maassen, je ne vois plus vraiment ce qui le lie à la CDU », déclarait Annegret Kramp-Karrenbauer, la présidente du parti, mi-août.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Démission du patron du renseignement allemand : un vrai-faux limogeage pour sauver Merkel

Censées isoler M. Maassen, les menaces d’« AKK » l’ont au contraire renforcé, plusieurs figures du parti venant à sa rescousse pour condamner toute idée d’exclusion, jusqu’au très respecté président du Bundestag, Wolfgang Schäuble. Pour calmer la tempête, Mme Kramp-Karrenbauer a même dû revenir sur ses déclarations, assurant – sans convaincre – qu’elle n’avait jamais pensé sérieusement à exclure M. Maassen.

[ad_2]

Source link

Have something to say? Leave a comment:

États-Unis: une détenue dépose plainte après avoir accouché seule dans sa cellule

[ad_1]

Devant la justice, la victime et son avocate espèrent que les autorités reconnaîtront leurs négligences de ce jour-là.

Plus d’un an après les faits, c’est un procès hors normes qui s’ouvre dans le Colorado, aux États-Unis. Le 31 juillet 2018, dans une cellule de la prison du comté de Denver, Diana Sanchez, une détenue enceinte, a accouché seule, et sans aide médicale, alors qu’elle avait prévenu l’équipe carcérale de ses premières contractions.

Comme l’explique le Washington Post, qui a pu obtenir l’intégralité de la plainte, cette dernière souligne qu’au lieu de “s’assurer que Mme Sanchez puisse accoucher dans un environnement médical sûr et hygiénique”, les infirmières et les gardiens “l’ont forcée à travailler seule pendant des heures”, la forçant à endurer une “expérience horrible”.

Quelques temps après l’accouchement, qui a été enregistré par les caméras de vidéo-surveillance de la prison, la principale intéressée avait d’ailleurs témoigné via le média KDVR, l’antenne locale de la chaîne Fox News, soulignant une “douleur indescriptible.”

“Ce qui m’a fait le plus mal, c’est que personne ne s’en souciait”, a-t-elle ajouté.

“C’est vraiment insondable”

Sur le banc des accusés, on retrouve la ville et le comté de Denver, le centre médical de la santé de la ville, ainsi que six personnes, dont l’identité n’a pas été divulguée.

“C’est juste emblématique de la façon dont le système est en panne. Ils prétendent avoir fait un examen, et pour eux tout allait bien, alors que cette femme n’a jamais été emmenée à l’hôpital et a fini par accoucher dans une cellule de prison sale, froide et dure. C’est vraiment insondable”, a expliqué l’avocate de Diana Sanchez, Mari Newman, au Washington Post.

Toutefois, selon une enquête qui avait été menée l’an passé par le département du Shérif, il avait été conclu que les gardiens présents ce jour-là avaient “pris les mesures appropriées dans les circonstances et respecté les politiques et procédures en vigueur”, assurant que la politique avait depuis été “clarifiée” et que désormais, une ambulance serait obligatoirement appelée en urgence.

Risque mortel 

Devant la justice, Mari Newman espère mettre en lumière les négligences de ce jour-là et “forcer les auteurs d’actes répréhensibles à changer de comportement.” Si la mère et son enfant se portent aujourd’hui bien, l’histoire aurait pu se terminer bien plus tragiquement.

“Quand je suis arrivée à l’hôpital, ils ont dit que j’aurais pu saigner à mort”, a expliqué Diana Sanchez.

[ad_2]

Source link

Have something to say? Leave a comment:

Maldives idyll Amilla Fushi illuminates wellness offering with Sensora Chromotherapy

0

[ad_1]

Luxury Maldives trendsetter Amilla Fushi has introduced cutting-edge Sensora therapy at its world-renowned Javvu Spa; a multi-sensory immersive experience designed to bring profound peace and balance to mind and body.

The Sensora light modulation technology is one of the most advanced chromotherapy systems in the world, clinically proven to bring the brain to rest, effortlessly reduce stress and induce deep relaxation.

Sensora offers a unique multi-sensorial environment combining light, sound and kinaesthetic vibration. The advanced colour-light system recharges the brain’s electrical field and positively interacts with various bio-rhythms such as brainwaves, breath and heartbeat. The combination of associated colours and frequencies offers many beneficial effects including deeper relaxation; enhanced alertness; increased release of endorphins and reduction in chronic pain, helping to fight insomnia and fatigue; treat anxiety, mental tension and depression; and much more.

The Banyan tree-shaded Javvu Spa features 10 treatment pods; a yoga pavilion; fitness centre; a wet area; a private training studio and Wellness Café. Most recently, Javvu became the first spa in the Maldives to introduce therapeutic treatments incorporating activated hemp-based products with cannabidiol (CBD).



[ad_2]

Source link