Maneesh Gobin: «Que voulez-vous de plus que ce qu’il y a dans notre manifeste?»

0
235


Fazila Jeewa-Daureeawoo préside le comité interministériel sur les Land Disputes.

La vice-Premier ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo, qui préside aussi le comité interministériel sur les Land Disputes, a tenu une conférence de presse ce lundi 8 avril pour parler de la mise en place du «Land Tribunal» demandé par Clency Harmon et son comité de soutien. Etienne Sinatambou et Maneesh Gobin étaient aussi présents. 

Lors de sa prise de parole, l’Attorney General a fait savoir que la solution viendra, mais un Land Tribunal n’est pas simple à mettre en place. «Le comité mis en place est présidé par la VPM. Cela démontre le sérieux du gouvernement. Que voulez-vous de plus  que ce qu’il y a dans notre manifeste?» a demandé Maneesh Gobin. Selon lui, la création d’une telle instance a des implications au niveau judiciaire et financière. Que ce soit une entité à part ou un Land Division, il faut une structure et des employés, et cela prendra du temps. 

Fazila Jeewa-Daureeawoo est aussi revenue sur la création de cette cour et a affirmé qu’elle sera mise sur pied cette année. «Mais ce n’est pas une mince affaire. Je demande à Clency Harmon de prendre un peu de patience.» La ministre des Collectivités locales a aussi fait savoir que tous les membres du comité interministériel se penchent actuellement sur des recommandations après la lecture du rapport de la Commission Justice et Vérité, et elles seront rendues publiques dans les jours qui viennent. Quant à la mise en place du tribunal des terres, «ki li pran trwa mwa ou six mwa, li bizin a la satisfaction de ban viktim» a-t-elle dit.

Quant à Etienne Sinatambou, il a repris les mots du cardinal Maurice Piat et a dit que tous ceux qui se sentent lésés ont doit à la justice et que la seule façon pour que Clency Harmon et les autres obtiennent leur droit, c’est par la création du Land Tribunal. Cependant, le ministre a dénoncé «la récupération politique de l’opposition.» 

Par ailleurs, les trois ministres ont fait un appel à Clency HArmon pour qu’il mette un terme à sa grève de la faim, disant qu’ils comprennent son désespoir mais qu’il faut leur donner du temps.  




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com