le vol de l’hélicoptère martien en attente après un problème technique

0
28


Sur la planète Mars, le vol inaugural du petit hélicoptère Ingenuity a été retardé et ne devrait désormais pas avoir lieu avant le 14 avril au plus tôt. Initialement, il était prévu un premier vol expérimental le 11 avril au plus tôt.

Cette attente supplémentaire a été décidée sur la base de données communiquées par le drone de 1,8 kg qui est arrivé sur la planète rouge le 18 février dernier en étant attaché au rover Perseverance. Il a été lâché sur le sol martien le 4 avril.

ingenuity-sur-le-sol-martien

Lors d’un essai de rotation à grande vitesse des rotors, la séquence de commande contrôlant cet essai s’est terminée de manière prématurée. Le problème technique a eu lieu alors que ” l’ordinateur de vol tentait de passer du mode pré-vol au mode vol. ” La Nasa précise une alerte émanant du dispositif logiciel de minuterie de surveillance (watchdog timer ; chien de garde).

De quoi s’inquiéter pour la démonstration technologique ?

Selon la Nasa, Ingenuity est ” sain et sauf. ” L’hélicoptère a communiqué l’ensemble de ses données de télémétrie. ” L’équipe de l’hélicoptère examine la télémétrie pour diagnostiquer et comprendre le problème. Suite à cela, ils reprogrammeront le test à pleine vitesse.

ingenuity-mars-pre-vol

Le premier vol de Ingenuity consistera à faire tourner les rotors à plus de 2 500 tours par minute. Avec un décollage à la verticale, l’engin montera à une altitude de 3 mètres. Il effectuera un vol stationnaire de 30 secondes, puis pivotera en direction de Perseverance pour prendre une photo et reviendra se poser sur la surface martienne.

Ingenuity effectuera par la suite quatre autres vols d’essai avec une altitude pouvant atteindre 5 mètres, d’une durée de jusqu’à 90 secondes et pour couvrir des distances de quelques centaines de mètres.

Ingenuity n’embarque pas d’instruments scientifiques. Il s’agit d’une démonstration d’une technologie de vol miniaturisée dans un environnement complexe avec l’atmosphère de Mars dont la densité est l’équivalent de seulement 1 % celle de l’atmosphère de la Terre, d’où une portance très faible.

N.B. : crédits photos : NASA/JPL – Caltech/ASU





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com