Le télescope spatial James Webb sur son orbite finale

0
39


Lancé le 25 décembre par une fusée Ariane 5, le télescope spatial James Webb (JWST) a réussi les différentes étapes cruciales vers son orbite de destination autour du point de Lagrange L2 du système Soleil-Terre. Déploiement du bouclier thermique, du miroir secondaire puis du fameux miroir primaire doré de 6,5 mètres de diamètre, alignement des 18 segments de miroir.

jwstCrédits : Nasa / Chris Gunn

Hier, les propulseurs embarqués ont fonctionné pendant près de 5 minutes pour la troisième correction de trajectoire après le lancement. Elle a permis l’insertion dans une orbite dite de halo autour du point L2 à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

Bienvenue à la maison, Webb ! Félicitations à l’équipe pour tout leur travail acharné qui a assuré l’arrivée en toute sécurité de Webb à L2. […] Nous avons fait un pas de plus vers la découverte des mystères de l’Univers. […] J’ai hâte de voir les premières nouvelles images de l’Univers de Webb cet été ! “, a déclaré l’administrateur de la Nasa Bill Nelson.

Encore plusieurs mois de suspense

Selon une période de 6 mois, le JWST va se déplacer sur une orbite de halo autour de L2 qui suit la Terre autour du Soleil et bénéficie d’un équilibre gravitationnel. Le bouclier thermique sera en mesure de toujours bloquer la lumière et la chaleur du Soleil et de la Terre afin de protéger les instruments d’observation de l’Univers dans l’infrarouge.

Les prochains mois seront occupés par la mise en route des instruments, puis pour tester leurs capacités. Le début des observations scientifiques est attendu dans 5 à 6 mois désormais, pour un observatoire spatial dont le coût avoisinerait 10 milliards de dollars.

Webb est conçu pour regarder jusqu’à plus de 13,5 milliards d’années en capturant la lumière infrarouge des objets célestes, avec une résolution beaucoup plus élevée que jamais, et pour étudier notre propre système solaire ainsi que des mondes lointains “, rappelle la Nasa.



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com