Le Rwanda Day, vitrine du pays de Paul Kagame auprès de la diaspora – JeuneAfrique.com

0
174

[ad_1]


Depuis une dizaine d’années, le pays donne rendez-vous à sa diaspora lors d’un jour spécial : le Rwanda Day. Ce qui n’était au départ qu’une rencontre informelle avec le président Paul Kagame s’est progressivement transformé en un événement méthodiquement organisé. L’édition 2019 s’est tenue ce samedi 5 octobre à Bonn, en Allemagne.


Est-ce une fête de famille ? Une opération séduction pour la diaspora et les investisseurs ? Un rendez-vous politique ?

Il existe autant de définitions de ce jour singulier que de personnes pour la donner : « Une journée entièrement consacrée au Rwanda », résume simplement le membre d’une ambassade. « L’occasion de rencontrer notre président et de célébrer nos réussites », affirme pour sa part Omelie Impundu, vice-présidente de l’Association rwandaise de Bonn. Une « fête », se contente de glisser un habitué de l’événement.

Raout patriotique

Une autre définition encore ? « Aller vers les Rwandais, leur dire ce que l’on attend d’eux et qu’ils nous disent ce qu’ils attendent de nous ». C’est celle du président Paul Kagame lui-même, dont on ne sait plus vraiment s’il est l’hôte ou l’invité d’honneur de ce grand raout patriotique. Dispensée lors d’une allocution donnée devant une salle comble et comblée, contenant plus de 3 500 personnes, cette définition lui a permis de devancer les critiques.

« Les personnes qui essayent de critiquer le Rwanda disent que nous faisons de la politique, que nous essayons d’attirer la sympathie [de nos concitoyens] à travers le Rwanda Day. Eh bien, où est la critique dans tout ça ? », a lâché le président.



[ad_2]

Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com