L’armée Française teste le robot Spot de Boston Dynamics

0
20


C’est sur le compte Twitter de l’école militaire de Saint-Cyr que l’armée a annoncé avoir lancé une phase de test d’intégration de certains robots de Boston Dynamics dans des exercices de combat.

Pendant deux jours, l’EMIA (École Militaire InterArmes) a ainsi simulé des opérations de combat en associant des troupes à divers dispositifs robotisés. En marge de robots sur chenilles ou roues pilotées à distance par des opérateurs, on pouvait ainsi trouver pour la première fois le robot Spot de Boston Dynamics.

Spot est un robot à 4 pattes développé par Boston Dynamics, autrefois propriété de Google, distribué par Shark Robotics en Europe. De la taille d’un chien, Spot est autonome et est capable de franchir des obstacles, de monter des escaliers et même de sauter.

Armée FR boston dynamics

Equipé de divers capteurs et de caméras thermiques ou infrarouges ainsi que de LiDAR, Spot peut également être équipé d’un bras articulé ou de brumisateurs. Déjà utilisé par certaines forces de police ou de secours, c’est la première fois que le chien robot est testé par l’armée française et que son intégration est étudiée.

Lors de ces deux jours de test, Spot a été dédié à des taches de reconnaissance avec un bilan mitigé. Selon les soldats ayant participé aux exercices avec le robot, Spot aurait finalement autant d’avantages que d’inconvénients.

Si Spot a permis de détecter des cibles dissimulées lors de certains exercices, globalement l’utilisation du robot ralentirait les troupes et les manoeuvres. L’autonomie du robot est également un point sensible puisque Spot serait arrivé, parfois, à court de batteries en plein exercice.

Spot n’entrera donc pas en dotation dans l’armée française de si tôt, reste que ce type de robots devrait s’inviter de plus en plus largement dans les forces armées au fil des années.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com