La passagère placée en détention accepte de se soumettre au test PCR

0
8


La patiente a été conduit à l’isolation Ward de l’hôpital Victoria

Aruna Gangoosingh, 41 ans, est revenue à de meilleurs sentiments. Arrêtée ce dimanche pour avoir refusé de suivre le protocole sanitaire imposé à son arrivée dans l’île en raison de la pandémie de Covid-19, la Mauricienne a finalement accepté de se soumettre au test PCR.

À son arrivée à l’aéroport international de Plaisance ce dimanche 27 septembre, Aruna Gangoosingh a refusé de se soumettre au protocole sanitaire imposé à l’ensemble des passagers foulant le sol mauricien. De fait, elle a été conduite en détention au centre de Vacoas.

Le comportement de la passagère rapatriée qui a refusé de suivre le protocole sanitaire établis a été jugé « inacceptable » par le ministère de la Santé, qui a référé l’affaire à la police.

Contacté, un préposé du ministère a indiqué que la Mauricienne s’était soumise à un premier test PCR à son départ de Paris. Le test s’est révélé négatif. Toutefois, la quadragénaire aurait évoqué des « prétextes » pour ne pas suivre le protocole une fois son arrivée à Maurice. « Il est vrai que le test peut paraître inconfortable mais il est anodin », a regretté le préposé.

Après avoir été placée en détention au centre de Vacoas, Aruna Gangoosingh a été conduite en isolement où elle a été prise en charge. Elle se trouve à l’Isolation Ward de l’hôpital Victoria.

Par ailleurs, un proche ayant eu contact avec cette dernière à l’aéroport a également été placé en isolement.

Dans une vidéo qu’elle a publiée sur Facebook avant son arrestation, Aruna Gangoosingh a indiqué qu’elle ne serait pas sentie bien lors du vol et qu’elle aurait sollicité une assistance médicale qu’on lui aurait refusé, dit-elle.

La quadragénaire est arrivée de Paris par le vol MK 113 à 10h48 le dimanche 27 septembre.





Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com