La livre sterling s’envole après les estimations donnant une large majorité à Johnson

0
179


La livre sterling a bondi jeudi après les premières estimations sur les législatives britanniques donnant une large majorité à Boris Johnson, grimpant face à l’euro à son plus haut niveau depuis juillet 2016, peu après le référendum sur le Brexit.

La livre a par ailleurs touché son plus haut depuis mai 2018 face au dollar.
Vers 23H00 GMT (23H25 à Paris), la devise britannique s’envolait encore de 2,33% face au billet vert, à 1,3467 dollar et de 1,86% face à la devise européenne, à 83,02 pence pour un euro.

Le marché réagit “à ce qui semble être une très forte victoire pour les conservateurs, qui donne à Boris Johnson le mandat pour mener à bien le Brexit”, a commenté Shaun Osborne, responsable de la stratégie du marché des changes chez Scotiabank.

La livre joue depuis le référendum il y a trois ans et demi le rôle de baromètre des marchés sur le Brexit et son ascension jeudi marquait leur soulagement face à la perspective de voir s’éloigner les incertitudes qui plombent l’économie britannique, aujourd’hui au point mort.

Ce résultat “apporte une certaine clarté” et “écarte le risque d’un Parlement partagé ou d’un autre référendum”, a expliqué M. Osborne. Le Premier ministre conservateur Boris Johnson s’est en effet engagé à faire rapidement adopter l’accord de Brexit qu’il a négocié avec Bruxelles et à faire sortir le Royaume-Uni de l’UE d’ici fin janvier.

“Quelques mois (et peut-être même des années) de négociations difficiles nous attendent” avec, après le Brexit, le début des négociations du futur accord de libre échange avec l’UE, “mais, au moins maintenant, le gouvernement britannique sait qu’il a la volonté du peuple et du Parlement”, a relevé de son côté Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Il espère voir les investissements “revenir au pays” et les actifs britanniques, qui ont pâti du brouillard autour de la sortie de l’UE, “enfin rattraper le reste du monde”, a-t-il avancé.
David Madden, de CMC Market, fait valoir que les Conservateurs menés par Boris Johnson sont vus comme “pro-entreprises” comparé au programme travailliste le plus à gauche depuis des décennies.  

AFP
 



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com