[Faits Divers] Les gendarmes traquent les infractions accidentogènes : 31 usagers interceptés lors de contrôles hier

0
20


Hier mardi, les gendarmes à moto de l’Escadron départemental de Sécurité routière ont mené 6 opérations de contrôle routier. Objectif : sanctionner les infractions les plus accidentogènes. Ils n’ont pas fait chou blanc, 27 infractions ont été relevées, pour 31 usagers de la route interceptés. 

À Saint-Paul, rue du Général de Gaulle, les motocyclistes de l’EDSR ont relevé 8 infractions, dont 1 conduite sous stupéfiants, 1 refus de priorité, 1 défaut d’assurance, 2 téléphones tenus en main… dont un par un pilote de deux roues.  

Les gendarmes sont également tombés sur le cas d’un automobiliste qui se trouvait dans l’impossibilité de présenter son permis. Et pour cause, il se trouvait en récidive légale de conduite sans permis. Pour ne rien arranger, son véhicule n’était ni assuré, ni en règle administrativement. La voiture a été immobilisée immédiatement et placée en fourrière.

Rappel des sanctions 

Les militaires en profitent pour rappeler les sanctions encourues pour ces différentes infractions et délit. 

Ainsi, pour une récidive de conduite sans permis, qui constitue un délit, le conducteur s’expose à jusqu’à 15 000 euros d’amende et un an d’emprisonnement. 

Pour défaut d’assurance, l’amende forfaitaire délictuelle s’élève à 500 euros. Pour un défaut de formalités administratives, 135 euros d’amende. Enfin pour immobilisation/enlèvement de véhicule et placement en fourrière, le conducteur devra s’acquitter de 275 euros, en plus de la destruction du véhicule. 

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com