Emplois: diverses possibilités pour les jeunes

0
68


Les stagiaires ont souvent soif d’apprendre.

Les stagiaires ont souvent soif d’apprendre.

Les jeunes veulent apprendre, explorer, faire des choix de carrière et, naturellement, gagner de l’argent. Certaines entreprises notamment les compagnies spécialisées dans l’hôtellerie et de la vente ouvrent leurs portes à ceux ayant au minimum 16 ans pour des stages durant les vacances scolaires de fin d’année. Par contre, d’autres comme les banques ne recrutent pas d’élèves mais ont un programme de stage de formation pour ceux qui viennent de terminer leurs études. Ceux qui recrutent les jeunes en vacances nous font part des conditions imposées.

«Des 4 598 artisans qui travaillent dans nos hôtels, 92 % sont employés sous contrat à durée indéterminée, dont 683, soit 16 %, sont âgés de moins de 25 ans et comme l’âge légal minimum pour travailler est de 16 ans, personne n’est employé sous cet âge», explique Bertrand Piat, Chief Human Resources Officer de Beachcomber Resorts & Hotels. Comme la Workers’ Rights Act a rendu extrêmement difficile la signature d’un contrat à durée déterminée, le groupe fait très attention à n’établir ce type de contrat qu’en cas de stricte nécessité, par exemple, lors des fêtes de fin d’année et à d’autres périodes d’affluence.

Bertrand Piat souligne qu’il offre à un nombre important de jeunes la possibilité de faire des stages qui contribuent grandement à la réussite de leurs études et à leur développement professionnel. En cette fin d’année, 382 jeunes stagiaires auront cette chance. D’ailleurs, comme identifier et développer de jeunes talents est prioritaire, Beachcomber Resorts & Hotels a un projet, depuis 18 ans, pour prendre en charge des jeunes à la recherche de positionnement professionnel et leur propose une mise à niveau des compétences sociales et professionnelles nécessaires pour s’épanouir dans le monde du travail ainsi que dans leur vie personnelle. La possibilité leur est offerte d’apprendre les métiers de l’hôtellerie tels que le service dans les étages, cuisines, service en salle, ou la maintenance, entre autres.

Les responsabilités et tâches qui sont confiées au jeune le sont en relation avec ses compétences, ses besoins d’apprentissage et les priorités de l’entreprise. Il ou elle peut, par exemple être placé(e) au restaurant, au bar, en cuisine, en housekeeping ou ailleurs, où il ou elle peut apporter sa contribution à l’effort collectif et s’épanouir professionnellement.

Finance et supermarchés

Du côté de CIM Finance, ils sont employés sous contrat à durée déterminée. Les conditions prévues par la loi sur les droits des travailleurs s’appliquent à toutes les personnes employées par cette compagnie, quelle que soit la durée de leur contrat. La plupart d’entre eux aident le personnel existant que ce soit pour l’interaction directe avec les clients, la paperasserie et le traite- ment des applications au back-office pour assurer que les clients sont en mesure de bénéficier des meilleurs services de l’entreprise.

Au niveau des supermarchés, Winner’s indique que le recrutement des casuals dynamiques et motivés se fait à plein temps pendant la période festive. Les casuals ont pour mission de participer au remplissage des rayons, d’assister la clientèle, de maintenir le standard des supermarchés. Les conditions requises sont simples selon le département des ressources humaines de Winner’s ; habiter à proximité des supermarchés et être flexible au niveau des horaires de travail en raison du late night shopping. Il y a d’ailleurs beaucoup de jeunes qui travaillent dans les grandes surfaces.

En outre, une compagnie spécialisée dans la vente au détail est un secteur enrichissant et innovant, englobant des fonctions polyvalentes, incluant la technicité de l’opération telle que la vente, le merchandising ainsi que la gestion de stock. Ce secteur permet également l’amélioration des soft skills lors des échanges constants avec la clientèle.

Lors des divers entretiens, il est constaté que les mêmes raisons motivent les élèves à travailler ; recevoir un argent de poche durant les fêtes afin de se sentir autonomes financièrement et de découvrir le monde du travail pour ne pas rester sans rien faire à la maison. C’est une première expérience pour ces jeunes qui veulent aujourd’hui faire leurs premiers pas dans la cour des grands.

Salaire minimum

Comment les jeunes stagiaires sont-ils rémunérés ? Winner’s dit respecter le salaire minimum requis, en se basant sur un calcul journalier incluant également leur remboursement du transport. Quid de Beachcomber Resorts & Hotels ? «Les salaires sont établis dans le cadre des lois en vigueur et de la structure de rémunération de l’entreprise. Les stagiaires reçoivent un stipend qui correspond à une politique établie. Toute jeune recrue, stagiaire ou employée, est considérée comme un artisan à part entière de Beachcomber, et respectée telle quelle», indique Bertrand Piat.

Discipline ou pas

Les jeunes sont-ils sérieux ? «Bien-sûr que oui ! La plupart en tout cas le sont. Ils sont très conscients de la chance qu’ils ont de pouvoir acquérir de l’expérience et de se développer en milieu hôtelier et de tracer, s’ils le souhaitent et s’ils le méritent, leur carrière dans ce beau métier de l’hospitalité», fait ressortir Bertrand Piat. Il ajoute que ces jeunes prennent leurs responsabilités très à cœur, sont curieux, posent des questions et ont soif d’apprendre. Évidemment, tout n’est pas facile tous les jours et ils rencontrent occasionnellement quelques soucis, mais pas plus qu’avec d’autres groupes d’âge, relève-t-il.

Par contre, à Winner’s, les responsables de supermarchés confient que les difficultés auxquelles ils font face par rapport aux jeunes sont souvent reliées à la discipline, englobant le respect des plannings et des produits. En cette période festive, un des plus grands challenges reste la régularité des jeunes au vu des horaires d’ouverture et de fermeture des magasins.

Chez Cim, on est plus nuancé. On souligne que généralement, on trouve de vrais talents pendant cette période mais aussi quelques cas de décrocheurs qui ne sont pas en mesure de s’engager pleinement dans l’expérience pour diverses raisons.




Source link

Booking.com