Des habitants de Bois-Marchand : « Nou pe viv dan lafreyer ek sa bebet invisib-la ! »

0
15


La décision en catastrophe des autorités sanitaires de réserver le cimetière de Bois-Marchand aux besoins de la pandémie de Covid-19 soulève des protestations des habitants de cette agglomération du nord de la capitale. Depuis, ils vivent dans la peur. D’autant plus qu’aucune autorité sanitaire n’a daigné faire le déplacement pour aller expliquer aux…



Lisez la suite:

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com