Amputation de la main droite suite à un accident de travail en 2018 : un couple réclame des dommages de Rs 7,5 millions

0
28884


Un opérateur de 54 ans a eu la main droite amputée jusqu’au poignet. Sa main était sous la machine à mixer, le 15 juin 2018, alors qu’il la nettoyait. Le blessé et son épouse ont logé une réclamation de Rs 7 484 520 devant la Cour suprême, contre son employeur, une compagnie privée, et la Mauritius Union Assurance Co Ltd.

Dix  mois après l’incident, le 11 avril 2019, cet homme de 54 ans et son épouse ont poursuivi au civil, devant la Cour suprême, la compagnie privée où l’époux était employé et la Mauritius Union Assurance Co. Ltd (MUA) qui assure les employés de cette compagnie. Le couple leur réclame conjointement des dommages de Rs  7 484 520. Le procès sera appelé le 23 juillet 2019.

Le couple, domicilié de Port-Louis, a retenu les services de l’avocat Vikash Rampoortab et de l’avoué Babakur Rampoortab.

Dans sa plainte, l’opérateur fait le récit de cet accident qui a bouleversé sa vie du jour au lendemain. Il explique que, le 15 juin 2018, il était employé par cette compagnie privée et occupait le poste d’opérateur et touchait un salaire mensuel de Rs 16 930.

« Le jour de l’accident,  je nettoyais la machine à mixer avec un compresseur d’air. Soudain, j’ai fait une chute. En perdant l’équilibre, au cours de la chute, ma main droite s’est retrouvée sous la machine », affirme le plaignant. Ce dernier souligne qu’il a été grièvement blessé et a dû passer plusieurs semaines à l’hôpital Jeetoo à Port-Louis. 

Le plaignant souligne que le médecin traitant qui l’a ausculté, le jour de son admission, a noté que sa main droite a été écrasée. Après avoir effectué une radiographie, il a conclu que le plaignant a eu plusieurs fractures d’os à la main droite. Par la suite, le blessé a dû subir une intervention chirurgicale et a eu la main droite amputée jusqu’au poignet.

Le plaignant dit qu’il a dû par la suite effectuer de la physiothérapie et qu’il suit toujours des traitements.

Cet homme de 54 ans précise qu’avant l’accident, il était le seul à subvenir aux besoins financiers de sa famille. Aujourd’hui, il souffre d’une incapacité permanente de 100 %. Il ajoute que sa vie a été détruite et qu’il est dans l’incapacité de travailler pour subvenir aux besoins de sa famille.

Il ajoute qu’il ne peut plus pratiquer du sport, conduire une motocyclette ou faire du vélo, en raison de son handicap. Il fait aussi ressortir qu’il a été traumatisé depuis cet accident et que sa vie a été énormément affectée. Il met en cause la compagnie pour avoir failli à ses obligations d’assurer la sécurité de ses employés en leur fournissant des équipements adéquats pour éviter de tels accidents. Pour des préjudices subis, l’opérateur et son épouse réclament conjointement des dommages de Rs  7 484 520 à la compagnie privée et à la MUA.



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com