Agressions sexuelles alléguées : Bénéfice du doute à l’accusé dix ans après les faits

0
22

[ad_1]

La magistrate Adila Hamuth, vice-présidente par intérim de la Cour intermédiaire, a accordé le bénéfice du doute à un dénommé Mathieu B., qui répondait de trois charges de sodomie devant cette instance. Il lui était reproché d’avoir forcé un garçon autiste à avoir des relations sexuelles avec lui à trois reprises. Toutefois, la Cour a fait état d’incohérences dans la…

[ad_2]

Lisez la suite:

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com