Accident mortel après une piqûre de guêpe : bénéfice du doute pour un chauffeur

0
246


Une guêpe a piqué le chauffeur du camion a l’œil, en 2015, à Riambel, ce qui a causé l’accident.

Une guêpe a piqué le chauffeur du camion a l’œil, en 2015, à Riambel, ce qui a causé l’accident.

La cour intermédiaire lui a accordé le bénéfice du doute, le lundi 13 janvier. Faisant l’objet d’une accusation formelle d’homicide involontaire par imprudence, ce chauffeur de poids lourd a été acquitté. La magistrate Navina Parsuramen a tenu compte des circonstances ayant entrainé mort d’homme.

Les faits remontent au 6 février 2015 à la rue Royale, Riambel. Le chauffeur, Yogesh Bhundoy, 30 ans, a fini sa course contre un arbre. Bilan : la mort de Satyanand Katonah. Le véhicule, qui transportait des marchandises, s’est renversé et déporté de la route vers un champ. L’explication de l’habitant de Sebastopol : ce jour-là, il conduisait à une vitesse de 50 à 60 kilomètres par heure lorsqu’une guêpe l’a attaqué dans le véhicule. «Elle m’a piqué à l’œil et j’ai perdu le contrôle du camion dans lequel se trouvaient deux helpers, dont Satyanand Katonah. J’ai freiné mais j’ai perdu connaissance et eu un black-out», explique le chauffeur qui travaille pour une compagnie qui fait partie des plus grands groupes exerçant dans la distribution de produits alimentaires et non-alimentaires à travers l’île.

Après que des gens ont aidé à extirper les deux passagers, l’un d’eux n’a pas survécu. L’autre passager, a, pour sa part, confirmé la version de l’accusé en cour.

La magistrate Navina Parsuramen, qui a analysé les circonstances, estime que le chauffeur s’est montré prudent lorsque, malgré avoir été attaqué par la guêpe, il a freiné. «Si  l’attaque de la guêpe était si soudaine que le conducteur a été immédiatement empêché de conduire et a perdu le contrôle du véhicule, il devrait être déchargé de sa responsabilité pénale», poursuit-elle. De ce fait, elle a accordé le bénéfice du doute à Yogesh Bhundoy.




Source link

Booking.com