6 grandes erreurs que les gens font lorsqu’ils arrosent les orchidées d’après un expert

0
30


Ne pas utiliser l’eau du robinet ou encore arroser à l’aide d’un glaçon font partie des idées reçues concernant l’arrosage des orchidées, des plantes qui peuvent faire partie des plantes d’intrieur. Cela n’étant pas toujours vrai, il convient d’apporter quelques rectifications au sujet de leur entretien.

Romain Maire, un expert de l’orchidée répond aux différentes questions qui concernent l’entretien de cette plante. Il a également soulevé la fameuse question de l’arrosage.

orchidée

Orchidée – Source : spm

Quelles idées reçues concernent l’arrosage des orchidées ?

  • L’irrigation par glaçons

Il est courant de conseiller d’utiliser des glaçons pour arroser l’orchidée. Lorsqu’ils sont en train de fondre, les glaçons permettent un arrosage goutte-à-goutte pour éviter à la plante un excès d’eau. Cela paraît être une astuce judicieuse pour arroser l’orchidée, mais il y a bien un revers de la médaille. Lorsque les glaçons fondent, l’eau froide qui coule peut créer un choc thermique pour la plante et abîmer ses racines. Dans le cas extrême, ce stress hydrique peut même causer la mort de votre orchidée.

Sans compter qu’en arrosant votre orchidée avec des glaçons, vous risquez de lui donner une quantité d’eau insuffisante. Un glaçon équivaut à 1/4 d’une tasse d’eau, or cette quantité d’eau est insuffisante pour arroser votre orchidée.

La meilleure façon d’arroser votre orchidée est de retirer le pot du cache-pot et de le tremper dans une bassine d’eau tiède, pendant 10 à 13 minutes. Retirez ensuite le pot de la bassine, laissez-le drainer et puis remettez-le dans son cache-pot. Cette technique permet de bien hydrater toutes les racines, à partir du haut de la motte.

  • Utiliser l’eau du robinet

L’utilisation de l’eau du robinet pour arroser l’orchidée est suffisante. Cela dit, il vaut mieux opter pour l’eau de pluie qui est une eau non calcaire. Ce qui compte surtout, c’est de ne pas utiliser une eau froide ou chaude. Les orchidées préfèrent une eau à température ambiante pour refleurir.

arrosage orchidée

Arrosage orchidées – Source : spm

Ces deux idées reçues ne sont pas les seules qui circulent à propos des orchidées. Il y en a d’autres concernent son rempotage, son emplacement ou sa brumisation.

Quelles sont les autres idées reçues concernant la culture de l’orchidée ?

  • L’emplacement du pot d’orchidée

Pour cultiver l’orchidée à la maison, on peut lire sur la toile qu’il ne faut pas ouvrir les fenêtres à côté des orchidées. Or une pièce aérée ne fera aucun mal à votre orchidée. Ce que votre plante redoute plutôt ce sont les courants d’air.

Pour savoir comment entretenir cette plante, ne la placez pas dans la pièce la plus chaude de votre maison. N’oubliez pas que l’orchidée apprécie également l’humidité et la luminosité, or une pièce chaude est une pièce sèche, et donc vous allez devoir arroser votre plante plus fréquemment.

  • La brumisation 

Étant donné que les orchidées aiment l’humidité, il est conseillé de les brumiser et de les vaporiser avec de l’eau. Mais allez-y mollo avec ce conseil. Un excès d’humidité risquerait d’entrainer des dépôts d’eau dans les jointures des feuilles et donc entraîner de la moisissure. L’eau s’accumule d’ailleurs facilement dans les plantes en pot et cela peut les faire pourrir. C’est pour cela qu’il faut veiller après chaque arrosage à ce que votre plante sèche convenablement. N’oubliez pas d’enlever l’eau stagnante dans la soucoupe pour éviter la pourriture des racines.

  • Le rempotage 

rempotage orchidée

Rempoter orchidée – Source : spm

On peut lire qu’il faut rempoter une orchidée immédiatement après son achat, or il convient de la rempoter après sa floraison, car c’est à ce moment que la plante reprend sa croissance. C’est donc l’occasion d’apporter à votre orchidée un nouveau substrat. Cela dit, gardez votre orchidée dans son pot initial jusqu’à ce qu’elle fleurisse ensuite, rempotez-la dans un pot plus grand pour donner de l’espace aux racines de votre plante et ne pas les asphyxier. Privilégiez un pot avec des trous, fait en terre cuite pour apporter une meilleure aération aux racines de votre plante. Un pot en plastique transparent est également utile dans la mesure où il vous permettra de mieux vérifier l’état des racines. N’utilisez pas le terreau de votre jardin ou un terreau standard, mais choisissez un terreau spécial orchidées. Celui-ci contient, entre autres, de l’écorce de pin, des fibres de coco, des billes d’argile, du charbon de bois et de sphaigne.

N’hésitez pas à retirer les racines pourries ou mortes, la tige séchée et les feuilles jaunes à l’aide d’un sécateur, avant de rempoter votre plante.

Renouvelez le rempotage de votre plante tous les 2 ans pour remplacer le substrat et renouveler ainsi l’apport en nutriments de votre plante. C’est ainsi que votre orchidée pourra se développer, et fleurir comme vous le désirez.

En tirant au clair toutes les idées reçues concernant les orchidées, vous allez pouvoir entretenir votre plante de la meilleure façon et le jardinage devient un plaisir.



Source link

Booking.com