entre choc et condoléances, les réactions au décès d’Amadou Gon Coulibaly – Jeune Afrique

0
34



Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, dauphin désigné d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre, est décédé brutalement ce mercredi à Abidjan. Réactions des responsables politiques ivoiriens et africains.


Les réactions se succèdent depuis l’annonce de la mort d’Amadou Gon Coulibaly, survenue ce mercredi 8 juillet. Le Premier ministre, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) est décédé après avoir été victime d’un malaise en conseil des ministres et évacué vers la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), à Abidjan.

Dans un communiqué faisant part de sa « profonde douleur », le président Alassane Ouattara a rendu hommage à « [son] jeune frère, [son] fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été, pendant trente ans, [son] plus proche collaborateur », et salué « la mémoire d’un homme d’État, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la Patrie », qui a incarné « cette jeune génération de cadres ivoiriens de grande compétence et d’extrême loyauté à la Nation ».

« Une grande perte »

« C’est une terrible nouvelle et c’est une grande perte, a pour sa part réagi Georges Armand Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) et soutien de l’ancien président Laurent Gbagbo. Nous ne pouvons que présenter nos condoléances à sa famille biologique, à sa famille politique et à l’ensemble du gouvernement ivoirien. »

« Nous avons été stupéfaits par sa brutale disparition, a commenté Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI). Nous pensions qu’il était revenu rétabli de sa convalescence en France. Toute la Côte d’Ivoire est en deuil. Au nom du FPI et en mon nom personnel, je voudrais présenter mes condoléances au chef de l’Etat, au gouvernement, au RHDP et à toute famille. »

« Tristesse et surprise »

Les réactions affluaient également depuis l’étranger. « J’ai appris avec peine le décès du Premier ministre de la Côte d’Ivoire Amadou Gon Coulibaly, a fait savoir le président sénégalais Macky Sall. Au nom de la Nation, je présente mes condoléances émues au président Alassane Ouattara, ainsi qu’à sa famille et au peuple ivoirien frère »

« C’est avec beaucoup de tristesse et de surprise que nous avons appris son décès, a commenté Alpha Barry, ministre burkinabè des Affaires étrangères. Nous avions une relation étroite d’amitié et de fraternité. Au nom de mon gouvernement, je présente toutes mes condoléances au gouvernement ivoirien et à sa famille. »

 

 

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com