paroles de manifestants américains après la mort de George Floyd

0
34


« Je suis en colère », « Cela me rend malade », « Je me bats pour les miens »… Ces phrases ont été prononcées lors d’une manifestation à New York, le 2 juin.

Ces manifestants, souvent jeunes, se rassemblaient pour protester contre la mort de George Floyd. Genoux à terre, point levé, ils célébraient la mémoire de cet homme qui est mort durant une interpellation policière, le 25 mai à Minneapolis.

Jei McGill, un jeune homme noir de 19 ans, explique que « la coupe est pleine ». Il déplore trop « d’injustices et d’affaires mal gérées ». Bonnet sur la tête et masque noir sur la bouche, Katie Burns, une jeune femme blanche de 22 ans, répète qu’elle « est en colère » et que « les policiers racistes doivent aller en prison ».

Huit jours après la mort de George Floyd, le 25 mai, sa mémoire était saluée dans la plupart des grandes villes américaines. Si de nombreuses manifestations sont restées pacifiques, le mouvement a aussi suscité des émeutes, conduisant plusieurs villes, comme New York, à mobiliser la garde nationale et imposer un couvre-feu.

Le Monde



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com