un succès qui encourage la Russie à doper son programme spatial

0
41


Depuis la fin du programme Space Shuttle, la NASA dépendait de la Russie et de ses fusées soyouz pour envoyer des astronautes dans l’espace vers l’ISS. Mais le récent succès de SpaceX ce week’end qui a réussi à envoyer deux astronautes américains vers la station spatiale internationale.

spacex-crew-dragon

De fait, la NASA devrait se tourner vers SpaceX et ses technologies américaines pour ses prochains voyages et abandonner les contrats noués avec l’agence Roskosmos.

De son côté, la Russie a réagi au succès de SpaceX, annonçant sa volonté de rattraper le retard de son programme spatial. Le pays a confirmé souhaiter tester deux nouvelles fusées cette année avec un module capable d’atteindre la lune dès l’année prochaine. L’objectif est clair : retourner sur la Lune avant les USA en 2024.

Le premier modèle de fusée à être testée sera le lanceur lourd Angara qui vise à remplacer les lanceurs Proton. Le second module sera articulé autour du missile lourd balistique intercontinental Sarmat.

La NASA et Roscosmos maintiennent toutefois des liens économiques, notamment pour garantir plusieurs options aux différents projets spatiaux des deux pays.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com