un autre prototype de SpaceX a explosé

0
45


Le week-end a été intense pour SpaceX – et la Nasa – avec le lancement de la deuxième mission de démonstration de Crew Dragon qui doit permettre de qualifier ce nouveau moyen de transport d’astronautes.

Après un décollage réussi d’une fusée Falcon 9 réutilisable samedi, l’amarrage de Crew Dragon en pilotage automatique à la Station spatiale internationale (ISS) près de 19 heures plus tard a été un succès. Les deux astronautes américains ont pu pénétrer à l’intérieur du complexe pour rejoindre un compatriote et deux cosmonautes déjà à bord.

Une première avec un véhicule spatial d’une société privée. La date de retour de Crew Dragon avec Bob Behnken et Doug Hurley n’est pas encore fixée. Il faudra encore attendre plusieurs mois avant un retour sur Terre et le plein succès escompté de la mission.

Avant le lancement très médiatisé – et hautement important pour les États-Unis – de la mission Crew Dragon Demo-2, SpaceX a par contre connu un nouveau revers avec un prototype SN4 de son futur vaisseau Starship pour viser la Lune et Mars.

Lors d’un essai de mise à feu statique de son moteur Raptor vendredi au sud du Texas, le prototype SN4 (Serial Number 4) a explosé. En l’espace de six mois, SpaceX a ainsi perdu quatre prototypes de sa fusée Starship (précédemment lors de tests de pression cryogénique).

Le prototype SN4 est celui qui est allé le plus loin dans les tests, dont cinq tests de mise à feu statique du Raptor, et c’était un candidat à un premier vol à une altitude de jusqu’à 20 km (et avec atterrissage). NASASpaceFlight.com a publié une vidéo de l’incident (ci-dessus) pour lesquelles les causes restent à déterminer.

Patron de SpaceX, Elon Musk avait récemment déclaré que les priorités du groupe sont dirigées vers le premier vol habité et avec pour conséquence un ralentissement du développement en ce qui concerne Starship.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com