Diomandé Vagondo, le « Monsieur sécurité » d’Alassane Ouattara – Jeune Afrique

0
17
Booking.com


Diomandé Vagondo, ministre de la sécurité, à Abidjan le 3 mars 2020

Diomandé Vagondo, ministre de la sécurité, à Abidjan le 3 mars 2020 © Issam Zejly pour JA

Ancien chef d’état-major particulier d’Alassane Ouattara et désormais ministre de la Sécurité, iDiomandé Vagondo a vécu toutes les crises qui ont émaillé l’histoire récente de la Côte d’Ivoire. Il raconte.


Alassane Ouattara aurait-il voulu donner l’image d’une grande fermeté qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Nommé le 4 septembre 2019 par le chef de l’État à la tête du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Diomandé Vagondo n’a aucun mal à imposer le respect avec sa mâchoire carrée et son regard perçant. L’ancien chef d’état-major particulier du président ivoirien goûte pourtant autant l’humour que l’ordre. C’est un militaire disert, qui parle d’une voix douce et aime raconter des anecdotes avec une précision d’horloger.

« Rien dans ma vie ne m’a amené à imaginer que je serais un jour ministre », explique-t-il, alors qu’il nous reçoit dans son bureau du quartier du Plateau, à Abidjan. Originaire de Sokourala, un village du nord-ouest de la Côte d’Ivoire, et fils d’une famille de paysans, il a toujours été fasciné par la prestance des hommes en uniforme.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com