car tout le monde pourra apprendre n’importe quoi instantanément

0
35
Booking.com


De nombreux enfants sont réticents à l’idée d’aller à l’école. Alors que cet endroit les accompagne dans la satisfaction de leurs besoins de socialisation et d’apprentissage, certains la décrivent comme un véritable cauchemar. Selon un expert interrogé par le Daily Star, des « implants cérébraux » permettront peut être un jour de mettre fin au calvaire de plusieurs enfants puisque « Google » sera dans leur tête. On vous en dit plus.

Nikolas Kairinos, expert en intelligence artificielle et fondateur et PDG de Fountech.ai, a révélé que la technologie pourrait changer notre façon d’apprendre. Grâce au « cerveau » de Google, tout le monde pourra enregistrer un certain nombre d’informations de façon instantanée.

Les implants cérébraux de Google

« Apprendre ne nécessitera aucune mémorisation »

Dans une interview accordée au Daily Star, Nikolas Kairinos annonce une nouvelle pour le moins cocasse: D’ici 20 ans, l’apprentissage constituera une notion obsolète. Son but ? Mettre en place une intelligence artificielle révolutionnaire afin de « personnaliser l’éducation » et permettre à chacun d’accumuler des connaissances sans passer par l’apprentissage. Pour ce faire, nul besoin de mettre des mots clés sur Google pour chercher des réponses adéquates, les réponses parviendront au cerveau instantanément.

Sa vision des choses

Grâce à un « implant d’intelligence artificielle », l’expert veut mettre un terme à ce qu’il appelle le « mode perroquet » appliqué dans les écoles. Nikolas Kairinos, qui a passé plus de 20 ans à accompagner des start-ups, souhaite que cette technologie nouvelle puisse « apprendre à vous connaître, adapter son style d’enseignement, sa voie, l’heure de la journée à laquelle elle vous parle, afin d’optimiser l’apprentissage ». Il ajoute que « Google sera dans votre tête, et ce n’est pas farfelu ».

Les implants cérébraux de Google

Quel serait son mode de fonctionnement?

« Ce sera comme avoir un assistant vraiment intelligent qui pensera presque comme vous », a-t-il expliqué. Pour appuyer ses propos, l’expert poursuit « si vous regardez le développement de l’intelligence artificielle, les progrès que nous allons voir au cours des cinq prochaines années vont dominer ce que nous avons vu au cours des 50 dernières années ». L’expert considère que l’intelligence artificielle pourrait changer la vie de nombreuses personnes, et ce, à l’échelle mondiale.

Seulement, si ce discours paraît prometteur, il est toutefois à prendre avec des pincettes. On en saura plus dans 20 ans…

Une complémentarité bilatérale

Production automatique de texte, agents virtuels, reconnaissance biométrique, moteurs d’aide à la décision ou encore logiciels experts en diagnostic médical etc. L’intelligence artificielle a connu des progrès fulgurants ces dernières années. En créant des machines dotées d’une forte capacité de stockage de données et d’une rapidité de traitement des informations, les experts calquent certains processus cognitifs humains. Ces avancées technologiques sont pour l’heure les innovations dont bénéficie l’homme pour améliorer son efficacité.

Au travail par exemple, l’insertion des machines ou de l’intelligence artificielle  se fait progressivement pour automatiser les tâches les plus répétitives. Ainsi, l’homme revêt un rôle complémentaire en développant sa valeur ajoutée qui n’est pas quantifiable. Parmi elles, des compétences sociales et humaines telles que la créativité, la prise de décision, l’intuition ou encore le relationnel.

Selon Cyril Le Mat, responsable data et Intelligence artificielle interrogé par Le Monde, l’intelligence artificielle ne semble pas compromettre la place des salariés. En réalité, elle permettrait d’automatiser certains tâches répétitives afin de permettre aux collaborateurs de prendre en charge des tâches plus importantes. Ainsi, les employés pourront se consacrer à des actions « humaines », développer leur capacité d’analyse et leur créativité.





Source link

Booking.com