le PDG d’Ennahar, Anis Rahmani, placé en détention provisoire – Jeune Afrique

0
11
Booking.com


Anis Rahmani, le patron d'Ennahar

Anis Rahmani, le patron d’Ennahar © Capture d’écran/DR

Proche de Saïd Bouteflika, le puissant patron d’Ennahar a été placé en détention provisoire dans la nuit de jeudi à vendredi. Sa chaîne de télévision avait mené une campagne anti-Tebboune avant l’élection présidentielle.


« C’est un personnage-clé des médias de propagande sous Abdelaziz Bouteflika », affirme Moussaab Hammoudi, chercheur doctorant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à propos du patron d’Ennahar.

Interpellé le 12 février par des « agents en civil » – selon le communiqué du groupe médiatique – , Anis Rahmani a été placé en détention provisoire dans la nuit de jeudi à vendredi par le juge d’instruction du tribunal de Bir Mourad Raïs. Il est incarcéré à la prison de Koléa.

Selon les services du parquet général, le journaliste de 49 ans, fondateur du groupe en 2012, est poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation dont « l’acquisition d’avantages indus » et « la détention de comptes bancaires à l’étranger ».

Le 10 février, le même tribunal avait déjà condamné la chaîne Ennahar TV à 250 000 dinars (environ 2 000 euros) d’amende pour « diffamation » dans l’affaire l’opposant au chef de la délégation algérienne aux Jeux olympiques de Rio 2016, Amar Brahmia.

Un proche de Saïd Bouteflika





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com