les coulisses du retour à Kidal de l’armée reconstituée – Jeune Afrique

0
15
Booking.com



Le contingent de 600 soldats maliens de l’armée reconstituée est arrivé ce 13 février à Kidal, bastion de la rébellion touareg. Qui le compose et quel sera son rôle ? Décryptage.


Une colonne de voitures transportant 600 soldats de l’armée malienne reconstituée est arrivée à Kidal, ce jeudi. Parti de Gao, le 10 février, ce bataillon militaire est constitué de 200 soldats de l’armée traditionnelle, ainsi que de 200 soldats de la coordination des mouvements de l’Azawad et 200 soldats des mouvements de la Plateforme du 14 juin, issus du processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR). Il est escorté par les casques bleus de la Minusma.

Pour la première fois depuis les violents combats de 2014 qui l’ont opposée aux séparatistes de l’Azawad, l’armée va reprendre position dans cette région, bastion de la rébellion touareg. En plus des soldats, une équipe technique constituée d’une quarantaine de Forces armées maliennes (Famas) – médecins, infirmiers, mécaniciens, et spécialistes de la transmission – fait partie du groupe.

« Le retour de l’armée à Kidal signifie qu’elle pourra renouer avec sa mission régalienne de défense du territoire national. Cela est d’autant plus réconfortant que ce redéploiement se fait dans une ambiance conviviale et dans un cadre accepté par chaque partie », se félicité le colonel-major Diarran Koné, porte-parole de l’armée, auprès de Jeune Afrique.

Après le redéploiement de l’armée, celui de la police et de la gendarmerie doit suivre pour administrer Kidal





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com