le « Général Bazooka » Hocine Benhadid soigné à Paris – JeuneAfrique.com

0
19
Booking.com


Hocine Benhadid est remis en liberté le 2 janvier, dans l’attente de son jugement.

Hocine Benhadid est remis en liberté le 2 janvier, dans l’attente de son jugement. © SAMIR SID

Surnommé « Général Bazooka », l’Algérien Hocine Benhadid, dont la santé s’était dégradée en détention, a pu se rendre en France pour y être soigné quelques jours après sa remise en liberté.


Remis en liberté provisoire le 2 janvier, le général à la retraite Hocine Benhadid a pu bénéficier d’une prise en charge médicale à l’étranger. Le 22, il s’est rendu en France pour y recevoir des soins et poursuivre sa rééducation.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com