l’Europe prend une option pour quatre vols supplémentaires pour Galileo

0
25
Booking.com

[ad_1]

La Commission européenne entend privilégier le nouveau lanceur Ariane 6 et, au-delà des investissements consentis avec la BEI (Banque européenne d’investissement), elle lui donne l’occasion de faire ses preuves.

Quatre vols ont été pré-réservés pour alimenter ces prochaines années la constellation Galileo, le système européen de géopositionnement par satellite. Ils seront effectués avec des lanceurs Ariane 62 (le lanceur et deux boosters additionnels) à partir de 2022.

Annoncée par Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, le 22 janvier, l’initiative a déjà fait l’objet d’un premier versement à Arianespace, a confirmé son président Stéphane Israël.

Ariane 6

Ces quatre vols s’ajouteront aux deux vols déjà validés pour envoyer des satellites Galileo en Ariane 62, prévus à partir de 2021. D’autres projets, comme la future mission JUICE d’exploration des lunes de Jupiter, sont en discussion en vue d’un tir en Ariane 6 plutôt qu’en Ariane 5, indique le site Space News.

La Commission européenne sera ainsi le client de près de la moitié de la quinzaine de lanceurs Ariane 6 prévus en fabrication. Thierry Breton ne cache pas sa volonté de redonner à l’Europe un programme spatial ambitieux pour revenir au niveau des USA, qui subventionnent largement les programmes de leurs fleurons aérospatiaux, notamment en étudiant la possiblité de concevoir des lanceurs réutilisables.



[ad_2]

Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com