Formation professionnelle : l’Éducation reprend six centres du MITD

0
19
Booking.com


  • Ceux-ci seront utilisés pour la filière vocationnelle après l’examen national de Grade 9

Alors que les centres du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) étaient passés sous le ministère du Travail lors de la composition du nouveau cabinet, le ministère de l’Education a décidé d’en récupérer six. Il compte s’en servir pour développer des cours dans la filière vocationnelle dans le sillage de la Nine Year Continuous Basic Education. Cette filière se trouve en effet parmi les options proposées après l’examen national de Grade 9. Une nouvelle institution sera mise en place pour les regrouper.

Si à la rentrée les collèges étaient encore dans le flou concernant l’option vocationnelle après le Grade 9, les choses commencent à se mettre en place au ministère de l’Education. En effet, ce dernier a engagé les pourparlers avec le ministère du Travail en vue de reprendre 6 des 22 centres du MITD sous sa tutelle. Les centres concernés sont ceux de Piton, Port-Louis, Ebène, Beau-Vallon, Le Chou (Rodrigues) ainsi que le Lycée Sir Guy Forget. Dans une déclaration au Mauricien la semaine dernière, la vice-Première ministre et ministre de l’Education, Leela Devi Dookun, avait annoncé la création d’un Institute of Technical Education (ITE), qui nécessitera d’abord un projet de loi à l’Assemblée nationale. Selon nos sources, le ministère y travaille déjà.

En attendant, en accord avec le ministère du Travail, un “steering committee”, présidé par le Senior Chief Executive de l’Education, a été mis en place en vue de se pencher sur l’orientation et le mode opératoire des six centres identifiés. De même, un comité de direction sera instauré au niveau de chaque centre pour le support technique nécessaire au développement. Toutefois, dans le milieu éducatif, il n’y a encore aucune indication quant aux cours qui seront dispensés dans ces six centres, ni sur le parcours proposé par la suite.

Le syndicaliste Hemandhar Madhow, président de la MITD Employees Union (MITDEU), dit lui aussi être dans le flou total. « Je n’arrive pas à comprendre la stratégie du gouvernement. Au départ, il était question de transférer les centres sous le ministère du Travail. Le ministre Callichurn semblait motivé à mettre de l’ordre dans le secteur, puis on n’a plus rien entendu. Maintenant, avec la pagaille suivant les résultats du School Certificate, on entend dire que l’Education va reprendre six de ces centres. Pour quoi faire ? Nous n’en savons rien ! »

Ce dernier dénonce l’absence de communication à ce sujet. Selon nos sources, la réorganisation de ces centres devrait se faire rapidement, vu que les premiers National Certificate in Education (NCE), examen national de Grade 9, se tiendront en octobre de cette année. Après quoi les étudiants pourront opter pour des études académiques ou techniques. « Toutefois, en ce qui concerne la reconversion des centres, c’est plus sûr que c’est surtout prévu pour l’année prochaine, vu que les étudiants en Extended Programme passeront le NCE l’année prochaine. Comme ils n’ont pas le minimum requis du PSAC, il faut déjà prévoir au cas où ils ne passent pas le NCE non plus », indique une source.

  • Par ailleurs, Rodrigues semble avoir pris une longueur d’avance sur Maurice à ce sujet. Le chef commissaire et commissaire de l’Education, Serge Clair, a en effet organisé un atelier de travail concernant l’orientation des étudiants rodriguais après le Grade 9. Un comité technique a par la suite été mis sur pied en vue de travailler sur les recommandations pour un plan d’action adapté aux étudiants rodriguais.





Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com