La Noël des grands-parents et de leurs petits enfants : ces présents qui font fondre Papies et Mamies

0
68


De petites choses soulèvent des montagnes. Pour la fête de Noël, souvent, comme par magie, un tout petit colis, souvent mal fagoté mais emballé avec cœur, fait pleurer les grand’mounes. Les petits-enfants se sont mués en Père Noël pour papi et mamie.

Leur dire, avec un sourire gêné en coin, « Joyeux Noël papi et mamie » est une immense joie pour les tout-petits. Ils savent qu’aux yeux de certains, ces petits emballages ne sont que des pacotilles, mais offertes avec amour, tendresse, bisous et câlins, les adultes avec leurs gros cadeaux peuvent repasser. Les petits lutins sont, en ce jour, spécial, rois vis-à-vis de leurs grands-parents.

Pas besoin de parfums de marque, d’habits griffés, de tapis persan, de chapeau feutre, de tables garnies de nourritures et de boissons, sans oublier la grosse bûche de Noël. Tout cela n’est, aux yeux des enfants, rien pour ce qu’ils ont enfoui au fond de leur cœur et qu’ils ne partagent souvent que par un regard, toujours complice, envers ceux et celles qui ont, souvent, été leur baby-sitter. Grand’ma et Grand’Pa.

Donc, en cette période festive menant vers la magie de Noël, ces petits ont, avant tout, eu une pensée spéciale pour eux, grignotant souvent dans leur ‘tifin’ (argent de poche pour la cantine de l’école) pour trouver ici et là de petites choses que les grands trouvent futiles et sans intérêt. Mais, pas pour nos joyeux bambins. 

On vous raconte l’histoire de quelques-unes de ces rencontres qui vous donnent envie de revenir vers l’enfance, ne serait-ce que pour la revivre. Le temps de Noël. Un Noël que ces petits profitent pour vous la souhaiter pleine d’amour avec vos grands-parents. Présents ou absents.

Clairemonde : «Les paroles de mon petit-fils me seront suffisantes»

clairemonde

Clairemonde, 56 ans, a un unique petit-fils, Ryan, de quatre ans et demi. C’est la prunelle de ses yeux. Tous les matins, son mari et elle l’emmènent à l’école, elle est émerveillée par chaque petit progrès qu’il fait au jour le jour. Ce Noël, comme chaque fête du calendrier, Clairemonde n’attendra pas de cadeau, car chez elle c’est l’amour qui prime.  Effectivement, mère de deux enfants, elle a toujours privilégié l’amour contre le matériel.

Une valeur que sa fille perpétue avec son fils. « J’adore les roses, du coup j’ai toujours dit à mes enfants de m’en offrir tant que je serai vivante. Toutefois, je n’ai pas d’attente de cadeaux de la part de mon petit. Je me contenterai des belles paroles qu’il aura à me dire. C’est un petit garçon spontané et j’adhère, car on ne sait jamais ce qu’il nous sortira. Comme dit l’adage, la vérité sort tout droit du cœur », renchérit-elle. 

Et d’ajouter que pour ce Noël, « ce n’est pas le cadeau qui comptera, mais plutôt l’amour que j’ai pour lui et lui pour moi. » 


Nidhishwaree : «Un scrapbook avec des photos de nous deux»

nidhishwaree

Étant la première petite-enfant, Nidhishwaree et sa grand-mère, Socila, partagent une relation fusionnelle. Pour elle, Nani [NDLR Grand-mère en hindi] est sa principale inspiration. Par son courage, gentillesse, et sa nature aimante, elle lui a appris à toujours privilégier le partage de l’amour et de la paix autour d’elle. 

Nidhishwaree confie que Nani Socila est de nature pudique.  Du coup, si elle ne dit pas « je t’aime » mais elle le démontre par ses efforts. « Elle me concocte toujours des petits plats, elle m’achète des gâteaux. Elle vient me voir et prie pour moi avant chaque évènement important de ma vie. Même si j’ai grandi, elle me traite toujours comme son bébé », raconte-t-elle. 

Pour célébrer la relation qu’elle partage avec sa grand-mère, ce Noël, Nidhishwaree a décidé de lui offrir un cadeau qui n’a pas de prix, celui de revivre leurs précieux souvenirs ensemble. « Je lui offrirai un scrapbook avec une compilation de photos de nous deux, de cette manière elle pourra se rappeler de nos moments passés ensemble. Je préfère investir mon temps à réaliser un petit cadeau personnalisé, car ça démontre une attention particulière pour la personne qu’on aime. » 


Pooja : «Ils aiment qu’on viennent les voir»

poojaPour Pooja, 24 ans, ce sera un cadeau modeste qu’elle offrira aux deux chouchoutes de sa vie : ses deux grands-mères, paternelle et maternelle. Elle conçoit que les ancêtres sont altruistes et n’aiment pas de cadeaux matériels, vus les difficultés qu’ils ont rencontrées au cours de leur vie.

C’est pourquoi elles leur offrira un sari simple, mais qu’elles recevront sans doute avec plaisir. « Lors de mon voyage en Inde, j’ai fait l’achat de deux saris pour mes grands-mères, simple et modeste comme elles les aiment. Je comprends que nos anciens apprécient davantage les petites attentions comparées aux choses matérielles. Ils aiment qu’on vienne les voir, qu’on leur téléphone. À vrai dire, même si l’on ne leur offrait pas de cadeau ils seraient complètement désintéressés, car pour eux nous voir grandir et réussir c’est déjà un bonheur », partage-t-elle.

Et d’ajouter que toutefois, pour elle, c’est important de valoriser ses grands-parents, car elle est reconnaissante des valeurs apprises et tout simplement parce qu’elle a la chance de les avoir. « C’est important de gâter nos grands-parents en guise de jouissance qu’ils sont parmi nous. Ce sont eux qui se sont occupés de nous depuis tout petit et ils se réjouissent de notre succès, ils sont derrière nous a chaque étape de notre vie. Il faudrait profiter d’eux et les couvrir d’amour tant que Dieu nous le permet encore », conclut-elle.



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com