[Faits Divers] Des radars et un drone pour contrôler les automobilistes

0
27
Booking.com


Il y a de cela un mois, un automobiliste perdait la vie en opérant un dépassement dangereux dans la « pente des 11 % » à Plateau Caillou. Hier, les gendarmes sont retournés sur place dans le cadre d’une opération de contrôles routiers. Ils disposaient même d’un drone pour relever les comportements accidentogènes.

À l’approche des fêtes de fin d’année, les forces de l’ordre s’activent sur les routes de l’île pour ne pas que ce mois de décembre soit à nouveau marqué par une succession d’accidents mortels. Côté gendarmerie, on met l’accent sur une nouvelle mesure de lutte contre l’insécurité routière : les opérations « Retour sur les lieux du drame ». Comme son nom l’indique, il s’agit de mettre en place de façon systématique un dispositif de contrôles routiers sur les sites d’accidents mortels.

Hier après-midi, c’est donc le quartier de Plateau Caillou, et plus particulièrement sur la voie de contournement RD6 connue aussi sous le nom de “pente des 11% “, que les gendarmes ont mis en place une opération. Le 9 novembre dernier, un automobiliste y a perdu la vie dans une collision frontale en réalisant un dépassement dangereux dans le sens descendant.

Les militaires n’ont pas fait les choses à moitié ! Côté descendant, les usagers dépassant les 80 km/h réglementaires étaient flashés avec un radar mobile. Côté montant, c’est un gendarme équipé de jumelles radar qui relevaient les excès de vitesse les plus flagrants. À charge pour les motards de la brigade motorisée (BMO) de Saint-Paul d’escorter les contrevenants jusqu’aux points de contrôles fixes tenus par leurs collègues de la brigade de Plateau-Caillou-La Saline-les-Hauts.

Pour la gendarmerie, l’organisation de ce dispositif particulier un mois après un drame mortel a pour but de faire prendre conscience aux usagers que cette portion de voie dangereuse. Ici, le frein moteur ne suffit pas. Il faut freiner ! “, souligne le capitaine Michel Bénard, responsable de la brigade locale.

 

Vague de contrôles ce mercredi

 

De 15 heures à 18 heures, une quinzaine de gendarmes étaient mobilisés, dont deux de la brigade de gendarmerie aérienne (BGTA) ! Ces derniers ont quitté l’aéroport de Gillot pour prêter main forte à leurs collègues de l’ouest pour relever les comportements dangereux à l’aide de leur… drone ! Distance de sécurité, dépassement dangereux, etc.

Ils viennent en appui des forces de l’ordre pour des missions. C’est un moyen intermédiaire entre le personnel au sol et les moyens aériens traditionnels comme l’hélicoptère. Les avantages sont multiples : plus de discrétion et de réactivité. C’est plus pratique“, explique le chef d’escadron Jean-Christophe Bellomia, qui commande l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR).

Bilan de l’opération : quatre excès de vitesse au-dessus de 20 km/h, un au-dessus de 40 km/h qui a abouti au retrait du permis de conduire du contrevenant, un franchissement de ligne continue dans la descente, un non port de ceinture, un défaut de siège auto enfant, tandis que le radar mobile a par ailleurs relevé 15 excès de vitesse.

Les gendarmes ne vont bien sûr pas en rester là. Le chef d’escadron Bellomia l’a annoncé la semaine dernière dans nos colonnes (notre supplément Sécurité routière du 10 décembre) : une importante opération de contrôles routiers aura lieu mercredi prochain aux quatre coins de l’île.

Les motards de la gendarmerie et leurs collègues des brigades locales mettront alors l’accent sur la prévention. Des kits de dépistage d’alcoolémie seront distribués gratuitement. Passé cette date, les gendarmes ne transigeront plus. “Les contrevenants ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus. Nous enchaînerons ensuite jusqu’à la fin de l’année sur une multitude d’opérations à caractère répressif et on ne laissera rien passer ! L’an dernier, on a eu six morts en décembre en zone gendarmerie. Six morts qui auraient pu être évitées ! “. Pour cette année, on dénombre 24 morts sur les routes en zone gendarmerie. C’est deux de moins que l’année dernière, à la même période.

H.A.



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com