[Economie] Boeuf péi : “Associations, ne vous trompez pas de combat !”, clament les “éleveurs fiers et passionnés”

0
16
Booking.com


 

 

« Associations, ne vous trompez pas de combat ! »

 

L’association des éleveurs fiers et passionnés tient à exprimer sa colère face aux propos qui sont tenus par différentes associations dans les médias. Nous souhaitons dire notre exaspération et voulons rétablir la vérité.

Nous sommes devenus la cible d’un acharnement qui ne peut plus durer. Nous en avons assez de nous faire trainer dans la boue par des personnes qui ne connaissent rien au métier d’éleveur et qui propagent depuis bien trop longtemps des calomnies. Les associations de consommateurs ne font pas leur travail d’information mais se sont mises à attaquer systématiquement la filière viande bien que toutes les réponses leurs ont été apportées.
Nous tenons à dire que nous sommes les fournisseurs de bœuf pays (la Sicarevia est notre client) et que nous sommes les premières victimes de cette diffamation. Dès lors, notre combat sera de nous ériger en rempart contre les attaques de ces personnes dont le seul but est la destruction de notre métier. Celles-là même qui demandent d’avoir le choix entre « viande importée » ou « viande péï » sont les artisans de la destruction de notre travail qui amènera à très court terme à ne plus avoir d’autre choix que celui de la « viande importée ».

On ne les voit pas s’insurger contre les importations toujours plus grandissantes qui menacent la production locale…

Toute cette propagande est menée sous couvert d’une seule étude (Berkeley) qui a été démentie par de nombreuses études par la suite. Les associations remettent en cause l’autorité sanitaire française (ANSES), cependant l’autorité suprême, qui est l’organisation mondiale de la santé animale a annoncé que  « la leucose n’est pas un danger pour l’homme » (source : chapitre du manuel terrestre sur www.oie.int). Qui sont ces personnes pour remettre en cause ces autorités ? Pourquoi tant d’acharnement ? quelles sont leurs véritables intentions ? Ce n’est certainement pas la défense des consommateurs puisque qu’ils se sont mis en guerre contre une production locale qui d’après eux est dangereuse alors qu’elle n’a fait ni malade ni mort (contrairement à la dengue, le virus H1N1…) depuis 70 ans que ce virus est présent sur l’ile !

Pourquoi les associations n’exigent-elles pas l’euthanasie de tous les chiens errants qui transmettent des maladies à nos bêtes ? Pourquoi ne pas demander par principe de précaution l’euthanasie de tous les chats car ceux-ci peuvent transmettre la toxoplasmose qui est réputée faire avorter les femmes enceintes ? Pourtant ils réclament l’euthanasie du cheptel bovin réunionnais.

A force de pousser à bout les éleveurs, dont ils dégradent l’image chaque jour, ces associations conduisent nos jeunes motivés à s’exiler pour exercer cette belle profession. Nous ne laisserons pas faire ! Nous serons là pour défendre ces pauvres éleveurs qui n’ont rien demandé à personne si ce n’est d’exercer leur passion dans la dignité, au service du consommateur Réunionnais, et non pas dans la suspicion et la délation !

Ces mensonges ont assez duré et notre association mènera des actions systématiques contre ces associations qui ne font que détruire. La filière viande travaille sur le sujet de la leucose depuis de très nombreuses années et ce travail se poursuit.

Une nouvelle fois, nous convions les associations à nous rencontrer. C’est plus facile d’envoyer des communiqués de presse que d’enfiler les bottes pour venir voir notre quotidien !

Non, les éleveurs de viande bovine ne commercialisent pas de produit susceptible de porter atteinte à la santé de la population, ce ne sont pas des criminels !

 

L’Association des éleveurs fiers et passionnés de La Réunion

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com