[Faits Divers] Coup de couteau mortel après une bagarre : l’auteur présumé et son complice déférés

0
10
Booking.com


Deux des trois hommes en garde à vue depuis jeudi doivent être présentés au parquet aujourd’hui pour le meurtre commis à la station-service Total de La Saline. Il s’agit de l’auteur du coup de couteau et de la personne qui lui aurait fourni l’arme. Le dernier suspect devait, lui, être relâché hier soir.

Récupérées par les gendarmes, les images de vidéo-surveillance de la station-service Total de La Saline ont permis de retracer le déroulé du drame survenu dans la nuit de mercredi à jeudi, aux alentours de minuit et demi. Une première voiture arrive avec trois jeunes hommes à son bord. À une autre pompe, plus à droite, un second véhicule occupé également par plusieurs personnes fait son apparition.

Pour une raison qui reste encore floue -un mauvais regard ? Une insulte ?- les deux groupes d’individus qui ne se connaissent a priori pas commencent à se disputer et à se provoquer. L’un des protagonistes ira même jusqu’à enlever son t-shirt pour montrer ses muscles et faire comprendre à ses adversaires qu’il n’a pas peur d’eux.

C’est dans ce contexte extrêmement tendu que l’un des occupants de la première voiture, parti s’acheter à manger à la caisse de nuit, revient. Il s’agit de l’auteur du coup de couteau qui a coûté la vie à la victime de 27 ans. Le jeune d’origine mahoraise a reçu le coup en plein cœur alors qu’il s’interposait entre l’agresseur et l’un de ses dalons. Il succombera à la blessure après avoir perdu beaucoup de sang.

Un geste inexplicable

L’auteur présumé et ses dalons quittent ensuite rapidement les lieux. L’un d’eux se rendra rapidement aux gendarmes. Les enquêteurs parviendront ensuite à identifier et à entrer en contact avec le suspect principal qui viendra à son tour se rendre jeudi après-midi, contrairement aux premières informations qui nous étaient parvenues. Les proches de l’intéressé ont pu le raisonner pour qu’il fasse face à ses responsabilités.

Le dernier occupant de la voiture sera lui interpellé dans la foulée. Il ressort de l’enquête que ce dernier n’a pas participé activement aux faits. C’est ce qui explique que le parquet de Saint-Denis envisageait hier, en fin de journée, de le remettre en liberté.

L’issue fatale de cette rixe reste inexplicable. L’intéressé qui serait connu pour s’être illustré dans le domaine de la boxe n’a pas de casier judiciaire. Comment cet homme au gabarit respectable, tout comme la victime, en est-il venu à récupérer l’arme pour porter ce coup ?

Une arme qui appartiendrait en fait à son dalon, toujours en garde à vue avec lui. Il s’agirait vraisemblablement d’un couteau de chasse avec une lame large de trois à quatre centimètres. Ce deuxième mis en cause serait lui connu de la justice mais uniquement pour des faits mineurs. Ils doivent être déférés dans la journée au palais de justice de Champ Fleuri dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire pour meurtre.

H.A.



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com