Cet homme a été diagnostiqué d’un cancer de la peau au niveau du cou

0
9
Booking.com


Les grains de beauté, ou nævus, sont des pigmentations de la peau qui peuvent être rondes, ovales, planes ou en relief. Elles sont généralement bénignes et ne présentent dans ce cas-là aucun danger pour la santé. Néanmoins il faut savoir que les pigmentations de la peau peuvent être le signe d’un cancer. Pour Ryan Glossop, un papa de 37 ans, ce qu’il considérait longtemps comme une simple tache de rousseur s’est révélée être un cancer. Il essaie aujourd’hui d’avertir les gens autour de lui des dangers des pigmentations de la peau. Une histoire relayée par nos confrères du Dailymail.

Ryan Glossop, 37 ans et papa de deux enfants décide un jour de consulter un dermatologue afin de vérifier une tache de rousseur qu’il avait sur le cou. Il est alors loin de se douter en rentrant dans le cabinet du médecin que cette décision lui sauvera la vie.

Cancer

Un diagnostic sans détour

Le diagnostic tombe, ce que Ryan pensait être une simple et anodine pigmentation se révèle être un cancer de la peau, plus précisément un mélanome. Ce dernier est un cancer qui touche les mélanocytes, les cellulesresponsables de la pigmentation de notre peau.

Peau

Après deux opérations les résultats des analyses montraient toujours une activité anormale des cellules de la peau de Ryan. Les médecins n’ont alors d’autre choix que d’effectuer une biopsie, c’est à dire d’enlever une partie de la peau de la nuque et du dos de Ryan, le laissant avec des cicatrices assez importantes. Dans une déclaration, Ryan Glossop revient sur cette expérience : « Tout cela m’a fait peur au début, mais une fois que les médecins m’ont dit que je n’aurai pas de souci une fois la greffe faite il ne s’agissait plus que de se soucier des cicatrices ». Les médecins ont utilisé une partie de la peau de ses jambes pour venir la greffer dans son dos.

Partager son expérience et avertir les gens

Ce que l’homme pensait être une simple tache de rousseur s’est avéré être en réalité un cancer de la peau qui menaçait la santé de Ryan. Ce dernier ainsi que sa femme Fallon ont partagé leur histoire sur les réseaux sociaux afin de prévenir des dangers que peuvent cacher les pigmentations de la peau.

Cancer de peau

Il déclare qu’il a volontairement partagé des photos choquantes de ses cicatrices afin d’interpeler les gens, et de leur faire comprendre la gravité potentielle d’une simple tache sur la peau. Il n’a pas hésité à faire dépister ses deux enfants afin de s’assurer qu’ils étaient en bonne santé. Il conseille d’ailleurs à ses contacts Facebook d’aller consulter un dermatologue au moindre doute, car cela lui a sauvé la vie et pourrait sauver la leur.

Ryan Glossop

Prévenir le cancer de la peau et savoir reconnaître les mélanomes

Il existe plusieurs moyens de prévenir le cancer de la peau, voici quelques recommandations :

– Le soleil et les rayons ultra-violets sont un facteur de risque du cancer de la peau. Il faut donc protéger sa peau lorsqu’on est exposé au soleil. N’hésitez pas à porter des chapeaux à bord longs, et des vêtements longs qui recouvrent votre peau. Sachez que le polyester protège mieux des rayons ultra-violets que le coton.

– Évitez le bronzage aux UV.

– Utilisez des écrans solaires 20 à 30 minutes avant de vous exposer au soleil. Ce temps est nécessaire pour que la peau absorbe les ingrédients du produit, qui à leur tour protégeront votre peau.

– Privilégiez les crèmes solaires aux gels et vaporisateurs. Les crèmes solaires restent plus efficaces car elles adhèrent bien à la peau et s’appliquent plus uniformément.

Pour différencier les mélanomes d’un simple grain de beauté, les dermatologues utilisent la règle ABCDE. Explications :

– A pour asymétrie. Notez tout grain de beauté qui semble asymétrique. Cela pourrait être un signe de cancer

– B pour bords, les bords d’un grain de beauté bénin sont généralement bien délimités et réguliers. Pour les mélanomes c’est l’opposé, les bords sont irréguliers.

– C pour la couleur. La couleur d’un grain de beauté est assez uniforme et ne dépasse généralement pas plus de 2 teints de couleur. Au contraire les mélanomes sont de couleurs diverses.

– D pour diamètre. Le diamètre d’un grain de beauté ne devrait pas dépasser 1 cm. Il est donc conseillé de consulter un dermatologue lorsque celui-ci est d’un diamètre supérieur.

– E pour évolution. Les mélanomes évoluent au cour du temps que ce soit la couleur, le taille ou la forme. Les grains de beauté sont généralement stables.

Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un dermatologue afin de vous faire dépister.





Source link

Booking.com