Mise en valeur de la réussite : Cinq entrepreneurs en lice pour décrocher l’IBL Tecoma Award

0
16
Booking.com


(De g. à dr.) Alain Foulon, directeur de «L’Éco austral», les nominés Avinash Goburdhun, Julie Cramier qui représente Julien Faliu d’expat.com, Laura Mooneesamy, Ludovic Henry, Ivan Rabaud et le Group CEO d’IBL, Arnaud Lagesse.

(De g. à dr.) Alain Foulon, directeur de «L’Éco austral», les nominés Avinash Goburdhun, Julie Cramier qui représente Julien Faliu d’expat.com, Laura Mooneesamy, Ludovic Henry, Ivan Rabaud et le Group CEO d’IBL, Arnaud Lagesse.

Depuis 2002, sur une initiative de la direction du magazine «L’Éco austral», le Tecoma Award est organisé. Le nom des cinq nominés de l’édition 2019 a été révélé.

La fin du suspense est prévue dans un peu moins d’un mois. Le 3 décembre, sera en effet dévoilée au Caudan Arts Centre, l’identité du gagnant de l’édition 2019 du Tecoma Award qui, il y a trois ans, a été rebaptisé IBL Tecoma Award. Cela en raison du statut de Master partenaire dont jouit le groupe IBL auprès de L’Éco austral, magazine mensuel destiné aux acteurs économiques de la région et qui a lancé le Tecoma Award à Maurice, en 2002, avec pour objectif de mettre en lumière les entrepreneurs du pays.

L’identité des cinq nominés de l’édition 2019 de l’IBL Tecoma Award a été révélée lors d’une conférence de presse organisée le lundi 4 novembre au restaurant l’Ibéloise (IBL House) au Caudan Waterfront. Ce sont Laura Mooneesamy, Avinash Goburdhun, Ludovic Henry, Ivan Rabaud et Julien Faliu.

Laura Mooneesamy travaille au sein de Gold Models Agency. Créée en 2010, Gold Models Agency a démarré ses opérations comme agence de mannequins pour se transformer, au fil des années, en un guichet unique (one-stop shop) pour les secteurs de l’industrie du cinéma, des hôtesses de l’événementiel ou des actions commerciales et des séances de photo.

Un autre nominé est Avinash Goburdhun, directeur de Wensum Textile, société de textile spécialisée dans la confection de costumes de luxe sur mesure. Ludovic Henry, lui, sera le représentant de WeCycle. Cette société est engagée dans la collecte et la récupération de déchets recyclables tels que le papier, le carton et le plastique.

GlobalCom aura comme nominé Ivan Rabaud. GlobalCom qui est une société évoluant dans le domaine des télécommunications intervient dans les secteurs de la fourniture, de l’installation technique et la maintenance de solutions de communications d’entreprise, telles que la téléphonie, la visioconférence, le wifi ou les solutions de centre d’appels.

Pour sa part, Julien Faliu est directeur d’expat.com. Il s’agit d’une plateforme dédiée à la mobilité internationale qui propose gratuitement des informations et des conseils aux personnes vivant à l’étranger ou désireuses de s’installer à l’étranger.

Innovation

Arnaud Lagesse, Group CEO d’IBL, se dit heureux du fait que pour la troisième année consécutive, le groupe IBL s’associe à l’organisation du Tecoma Award. «Je suis personnellement sensible aux valeurs associées à l’esprit entrepreneurial, l’innovation, la création, la persévérance, le goût de l’effort, le dépassement de soi, la confiance en soi et surtout la capacité de se relever d’un échec, d’apprendre et de recommencer» a-t-il soutenu. «Au sein du groupe IBL, nous encourageons tous les membres de l’équipe à réfléchir comme des entrepreneurs capables de reconnaître une opportunité et de la poursuivre dans le cadre de leurs activités quotidiennes.»

Alain Foulon, directeur de L’Eco austral, se réjouit que son projet visant à étendre à Maurice son programme de valorisation de l’entrepreneuriat ait abouti. «Cette sélection», a-t-il indiqué, «a pour originalité de ne pas être un concours avec des candidats, mais c’est la rédaction de L’Éco austral qui va au-devant de certains entrepreneurs qui nous paraissent très intéressants.»

L’organisation du Tecoma Award tant à l’île de la Réunion qu’à Maurice a coïncidé presque avec le lancement de L’Eco austral dans ces deux îles. En 1995, le Tecoma Award est lancé à l’île de la Réunion, soit deux ans après la création du magazine. En 2001, L’Eco austral s’implante à Maurice et c’est un an après que le Tecoma Award est lancé dans le pays.

Depuis le lancement du Tecoma Award dans les deux îles, plus de 200 dirigeants d’entreprise engagés dans différents secteurs d’activité et de toutes les catégories, du jour au lendemain, ont assisté à la mise en valeur de la réussite qu’ils ont enregistrée et à leur rayonnement qui va bien au-delà des limites de leur territoire. En inscrivant le groupe IBL sur la liste de ses partenaires, le magazine L’Eco austral s’est assuré de l’appui de la première entreprise de Maurice et la deuxième de la région du bassin de l’océan Indien avec un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars. Les activités du groupe se dé- ploient au niveau de neuf clusters régionaux. C’est une stratégie qui permet au groupe IBL d’avoir un ancrage dans 22 pays.




Source link

Booking.com