[Tribune] Côte d’Ivoire : autisme politique – JeuneAfrique.com

0
21
Booking.com




Traumatisés par la présidentielle de 2010 et par la crise qui a suivi, certains voient dans la surenchère verbale des politiques ivoiriens d’aujourd’hui une réminiscence des tragédies d’hier, et redoutent que l’histoire ne se répète. Cette crainte n’est pas forcément fondée, estime le sociologue Francis Akindès.


En Côte d’Ivoire comme ailleurs, les politiques manient volontiers l’outrance, et, face aux milliers de partisans venus l’acclamer, le 19 octobre à Yamoussoukro, Henri Konan Bédié s’en est donné à cœur joie. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a été traité de « nain hypophysaire » comparé au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), la présidence d’Alassane Ouattara a été qualifiée de « dictature rampante », alors que le PDCI, lui, n’aurait fait « que bâtir et construire sans verser une seule goutte de sang »…

La prochaine élection présidentielle aura lieu dans un an, et Henri Konan Bédié est monté sur le ring, sans retenir ses coups. Il s’est bien gardé de dire s’il serait lui-même candidat, mais il a dosé la charge contre celui qui fut, tour à tour, un ennemi politique, puis un « petit frère » bien-aimé à la faveur d’un « tout sauf Gbagbo » de





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com