à Yamoussoukro, le PDCI revendique l’héritage de Félix Houphouët-Boigny – JeuneAfrique.com

0
24
Booking.com



Maurice Kakou Guikahué, Henri Konan Bédié, sa femme Henriette, et Charles Konan Banny (de droite à gauche). © Vincent Duhem pour Jeune Afrique


À un an de la présidentielle, des dizaines de milliers de partisans du PDCI ont participé samedi 19 octobre à un grand meeting en hommage à Félix Houphouët-Boigny, le premier président de Côte d’Ivoire. Une démonstration de force dans le bastion du parti d’Henri Konan Bédié.


« Je croyais qu’on ne mobilisait plus ? » Sur la place Jean-Paul II de Yamoussoukro, un cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) savoure. Derrière lui, des dizaines de milliers de personnes, sans doute plus de 50 000, drapés de vert et de blanc, reprennent en choeur le refrain d’un air de Zouglou : « HKB, Henri Konan Bédié ». « Ouattara, c’est fini. Le PDCI est là », lance fièrement Serge, l’un des nombreux militants présents.

En organisant un grand meeting dans la capitale ivoirienne, samedi 19 octobre, à tout juste un an de l’élection présidentielle, le PDCI voulait marquer le coup. Affaibli par le départ de plusieurs de ses cadres pour le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), l’ancien parti unique avait peut-être aussi besoin de se rassurer.

Pour l’occasion, ses barons avaient sorti leurs plus belles






Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com