Condamnée pour violence conjugale après s’être assise sur son visage et lui avoir demandé de la «manger»

0
28
Booking.com








Un homme s’est dit victime de violence conjugale après que sa petite amie de 44 ans se soit assise sur son visage en exigeant qu’il lui fasse l’amour oral. 

Cette étrange histoire s’est déroulée à Columbia, en Caroline du Sud. Selon la version des faits de la victime, Amy Parrino a pourchassé son petit ami alors qu’elle était nue puis elle s’est assise sur son visage en lui ordonnant de la « manger ». 

L’homme a porté plainte à la police et a dit qu’il était « mort de peur » parce qu’il ne pouvait plus respirer. Il a aussi ajouté que sa petite amie l’a frappé avec une ceinture et un téléphone mobile lors de cette « attaque ». 

L’homme a été coupé au bras et au nez. Il avait aussi des marques rouges sur son torse, causées par les coups de ceinture. 

Dans un témoignage bouleversant, l’homme a expliqué que les violences de sa petite amie étaient de pires en pires et de plus en plus fréquentes. Il a dit qu’il avait constamment peur pour sa vie et que l’escalade de la violence a grimpé très rapidement. 

Amy Parrino a tout reconnu et elle a plaidé coupable aux accusations de violence conjugale, d’après The Smoking Gun. Elle a été condamnée à une sentence de trois ans d’emprisonnement, mais sa sentence a finalement été transformée en cinq ans de probation. L’agresseure qui était en prison depuis décembre de l’année dernière pourra donc retrouver sa liberté prochainement.