quand un avion s’écrase à Belle-Vue…

0
18
Booking.com





L’île Maurice n’est pas à l’abri d’un incident aérien. Le National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) tient à parer à toute éventualité. A cet effet, le NDRRMC a mis en exécution l’Aerodome Emergency Plan (AEP) à travers un exercice de simulation, le jeudi 22 août 2019, à Belle Vue.

L’organisme, responsable pour tout incident aérien hors de la juridiction de l’aéroport SSR, a ainsi rassemblé plusieurs centaines d’officiers provenant de différentes unités de la police, dont la Special Mobile Force, le Police Helicopter Squadron ainsi que les officiers du Mauritius Fire and Rescue Service et le personnel médical de l’hôpital du nord.

Toutes les parties prenantes ont été mises à rude épreuve à travers cette simulation, qui a duré une demie journée.

Bilan : dix victimes et plusieurs blessés.

Selon l’exercice, un avion de transport régional de la compagnie Air Mauritius avec à son bord 76 personnes de nationalité mauricienne, dont quatre personnels de bord, s’est écrasé dans la région de Belle Vue. L’information a été relayée au Police Information Operation Room, qui a remonté celle-ci au NDRRMC, qui a par la suite activé le National Emergency Operations Command (NEOC) afin de mettre en place son plan de contingence aérien.

Selon le protocole, le Department of Civil Aviation et les officiers de la Scene of Crime Officers ont également été dépêchés sur place. L’exercice s’est déroulé sous la supervision de l’Incident Commander, l’ACP Cally de la Northern Division, en collaboration avec le personnel du NDRRMC.

Pour rappel, c’est le troisième exercice de simulation aérien organisé par le NDRRMC après 2013 à Albion et 2016 à Rose Belle. Cet exercice avait aussi pour but de tester la capacité et la rapidité du temps d’action des premiers intervenants. Selon le responsable de communication, Pravind Rughoo, les différents partenaires ont brillé par leur courage et rapidité pour s’assurer du bon déroulement de l’exercice.

A savoir que le NDRRMC agit comme l’institution principale à Maurice pour coordonner et surveiller la mise en œuvre de la réduction et de la gestion des risques liés aux catastrophes. Il opère sous l’égide du ministère de la Sécurité sociale, de la Solidarité nationale, de l’Environnement et du Développement durable.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com