Les scientifiques affirment qu’il est tout à fait possible d’avoir un bébé après 35 ans

0
25
Booking.com


Les femmes d’aujourd’hui attendent plus longtemps pour concevoir des bébés et ce pour différentes raisons. Par ailleurs,cette grossesse tardive a toujours été qualifiée de dangereuse et risquée mais finalement les choses ne sont pas plus compliquées que l’on ne puisse penser. En effet, si la maman est en bonne santé, donner vie à un bébé à l’âge de 35 ans et plus peut contribuer à son bien-être selon un article de la revue européenne de sociologie.

Selon les chiffres de l’Institut National d’Etudes Démographiques, l’âge moyen à la maternité en France était de 30 ans et demi en 2017. Il est certes normal de s’inquiéter de la grossesse à un âge avancé car les risques de complications sont bien présents. Néanmoins, sachez qu’avoir un bébé après la trentaine peut avoir également des avantages pour les femmes.

Pourquoi les femmes d’aujourd’hui attendent-elles d’avoir 30 ou 40 ans pour fonder une famille ? 

Il n’y a pas une seule réponse à cette question, car il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la maternité se déroule de nos jours à un stade ultérieur de la vie. Les femmes, en particulier dans des pays industrialisés, prennent leur temps pour construire une carrière, acquérir une maison, trouver leur âme sœur puis obtenir une situation financière stable. Tous ces objectifs qui sont devenus des valeurs chez certaines femmes peuvent retarder l’idée de la conception d’un bébé !

Aux Etats unis, Les données du système national de statistiques de l’état civil affirment que le nombre des nouvelles naissances chez les femmes âgées de 40 à 44 ans a plus que doublé entre 1990 et 2012.

Même les médias ne cessent d’assener cette idée aux femmes en démocratisant les grossesses tardives. Carrie Underwood a annoncé une grossesse à 35 ans, Halle Berry a eu son premier enfant à 41 ans et son deuxième à 47 ans et récemment Meghan Markle, la duchesse de Sussex, qui est tombée enceinte à l’âge de 37 ans.

La science intervient 

Dans l’Étude centenaire de Nouvelle-Angleterre, les scientifiques ont cherché à comprendre les différents facteurs qui entrent en jeu dans la longévité des individus. Ils ont étudié la génétique, le mode de vie, la maternité ainsi que plusieurs autres paramètres.  Ainsi, ils ont pu découvrir que les femmes qui avaient donné naissance à un enfant après l’âge de 40 ans avaient quatre fois plus de chances d’être centenaires. Un autre article de recherche intitulé Feeling Old vs. Being Old a montré que le fait d’avoir un bébé à un âge avancé pouvait aider la femme à profiter d’une vie plus heureuse et plus insouciante.

Les experts ne sont pas arrêtés là car ils ont prouvé que s’occuper d’un bébé pour apprendre et grandir améliorait la mémoire de la maman, son raisonnement mental et ses compétences en matière de résolution des problèmes. La grossesse envahit également le corps d’une batterie d’hormones qui stimulent le cerveau et le rendent plus alerte selon une étude publiée dans le Journal de l’American Geriatrics Society.

De la prévention pour une grossesse tardive !

Tomber enceinte après 35 ans peut engendrer certaines complications, notamment une naissance prématurée, des anomalies congénitales ou encore une grossesse multiple. Il est également judicieux d’effectuer des tests en début de grossesse afin de prévenir les risques cités ci-dessus !

Retenez bien qu’afin de profiter des effets positifs de la grossesse tardive, il est important de discuter avec votre médecin de votre état de santé ainsi que des conditions qui pourraient gêner le bon déroulement de la grossesse. De ce fait, si vous approchez de 35 ou 40 ans et que vous n’avez pas encore fondé de famille, sachez qu’il est toujours possible de réaliser votre rêve et devenir maman !





Source link

Booking.com