Netflix: Ce nouveau film est le pire cauchemar de tous les parents

0
76
Booking.com


À chaque fois que Netflix ajoute un nouveau film, c’est presque un événement. Cette fois-ci, ça l’est encore plus que les autres parce que l’un des nouveaux «thrillers» mis en ligne par la plateforme de streaming est le pire cauchemar de tous les parents.

C’est le site web d’informations et de divertissement Ipnoze qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute vous donner la chair de poule, surtout si vous êtes parents. En effet, Netflix vient de mettre un nouveau film en ligne et il est terrifiant. Il s’agit de «Pihu», un film indien sorti en 2018. L’intrigue est vraiment troublante, il s’agit de l’histoire d’une petite fille de deux ans qui se promène dans sa maison sans surveillance. Sa mère est décédée et elle va faire face aux différents dangers que peut comporter une maison pour un enfant de cet âge.

C’est là où réside l’horreur dans ce film, explique Ipnoze. En effet, la petite fille va se brûler avec un fer à repasser, se retrouver enfermée dans le réfrigérateur ou encore se mettre en danger sur le balcon. Voilà pourquoi on parle de pire cauchemar des parents parce que tout ce qui arrive à cette petite fille représente les craintes qu’a chaque parent avec leurs enfants. Le cadavre de sa mère est présent dans la maison et elle essaye de la réveiller à plusieurs reprises, sans succès évidemment, mais elle n’a pas l’air de comprendre ce qu’il passe.

Le pire dans toute cette histoire, c’est que ce film est inspiré d’une histoire vraie qui est survenue en 2014, raconte Ipnoze. En effet, un enfant avait été livré à lui-même chez lui avec ses deux parents décédés. Ce n’est pas pour rien que ce film a été qualifié de «pire cauchemar des parents». D’ailleurs, le réalisateur a conseillé à ceux qui avaient peur de la bande-annonce de ne pas regarder le film au complet parce qu’ils pourraient être profondément choqués. Rien que ça.

On vous laisse regarder la bande-annonce de «Pihu» ci-dessous, mais on préfère vous prévenir, certaines de ces images pourraient en offusquer certains d’entre vous. L’expression «âmes sensibles, s’abstenir» n’a presque jamais eu autant de sens. 



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com