[Société] Saint-André : pas de déblocage de la fourrière sans la libération des animaux, indique Milit’aActiv974

0
19
Booking.com


Depuis dimanche, le collectif pour la défense des animaux Milit’Activ 974 siège devant la fourrière intercommunale de la Cirest à Saint-André. Ce mardi après-midi, ils ont pris la décision de bloquer à nouveau l’entrée de la structure. 

A LIRE AUSSI -> La fourrière de la Cirest bloquée par Milit’activ’974 

Ils étaient encore une dizaine de militants de la cause animale devant la fourrière intercommunale de la Cirest à Saint-André, ce mardi, toujours parmi les sacs poubelles remplis de litière dressés en barrage à proximité. 

Depuis dimanche, le collectif Milit’Activ 974 a entrepris de bloquer l’accès à la fourrière et d’empêcher les camions de sortir, afin de dénoncer le projet d’agrandissement de celle-ci pour doubler sa capacité, sans construction d’un refuge. Pour eux, les élus donnent de cette façon la priorité à l’euthanasie. C’est pourquoi ils entendaient sortir l’ensemble des animaux de la fourrière, afin de les sauver de la piqûre létale. 

Ce mardi après-midi, la poignée de manifestants a décidé de bloquer à nouveau l’entrée de la fourrière, indiquant qu’ils avaient toujours l’intention de récupérer les chiens et chats à l’intérieur. Le collectif dit avoir la capacité de tous les prendre en charge, à condition que la collectivité prenne en charge les frais de conformité avant adoption pour chaque animal, équivalent à environ 500 euros par tête.  

Ce mardi, c’est au directeur général des services de la Cirest que le collectif a adressé un message, exigeant des nouvelles de leurs revendications, à savoir la sortie des animaux et la prise en charge des frais de mise en conformité, sans quoi il indique que la fourrière restera bloquée. “Nous ne laisserons aucun animal entrer, en dehors des urgences absolues, après demande des forces de l’ordre”, écrit Milit’Activ à la Cirest. 

Lundi, la vice-présidente de la Cirest en charge de l’environnement, Nadia Tipaka, est venue à leur rencontre et a pu échanger avec eux. Elle a mis avant les actions de sensibilisation et de stérilisation que la collectivité organisait déjà toute l’année, et a invité les manifestants à communiquer une liste de personnes souhaitant adopter un animal de la fourrière. 

 

Photos : PM 

 

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com