le module gonflable BEAM pourra rester relié à la station spatiale

0
84
Booking.com


Pour tenter de trouver des solutions au casse-tête de la construction de modules pour de futures stations spatiales, l’entreprise Bigelow a imaginé un module gonflable plus facile à transporter et envoyer dans l’espace grâce à son format compact replié.

Un module BEAM (Bigelow Expandable Activity Module) de test a été envoyé et relié à la station spatiale internationale en 2016 pour en vérifier l’étanchéité, la température et la résistance aux radiations sur plusieurs années après son gonflage et de sa mise en forme.

BEAM ISS

L’expérience s’est bien déroulée, à tel point que le module est désormais régulièrement utilisé comme un système de stockage bien utile dans l’espace très contraint de l’ISS.

Au-delà des deux années d’expérimentation, le module devait être démonté mais il a été finalement décidé qu’il pourrait rester relié à la station spatiale et utilisé jusqu’à la fin de la prochaine décennie, après avoir déjà eu droit à une prolongation de cinq années du projet initial.

La NASA va poursuivre les mesures de routine jusqu’en 2028 et une éventuelle prolongation de l’usage du module est envisagée, même si la question de sa durée de vie reste posée.

Bigelow B330 interieur

Le module BEAM de l’ISS est une version réduite et simplifiée du module commercial gonflable B330 (pour 330 m3 de volume interne) que compte proposer Bigelow et qui pourrait devenir un module habitable pour de futurs hôtels de l’espace ou des espaces aux fonctions spécifiques grâce à sa modularité.

Bigelow aurait voulu proposer le module B330 pour la station Gateway préparant le retour d’humains sur la Lune mais le projet a été entièrement confié à Northrop Grumman pour des questions de calendrier. Mais l’entreprise ne désespère pas d’être sélectionnée pour les étapes suivante de la colonisation lunaire.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com