C’est le Jour du dépassement planétaire

0
144


Chaque année, l’organisme de recherche international Global Footprint Network évoque le jour du dépassement planétaire ou mondial (ou encore Earth Overshoot Day). Et c’est aujourd’hui.

En ce 29 juillet 2019, l’humanité a consommé autant de ressources naturelles renouvelables que ce que la planète Terre est en capacité de produire sur une année entière. Il s’agit de la date la plus précoce jamais enregistrée. Elle intervient deux mois plus tôt qu’il y a vingt ans.

jour-depassement-mondial-dates-evolution
Au cours des prochains mois, l’humanité va ainsi ” vivre à crédit ” d’après l’indicateur de l’empreinte écologique développé par Goblal Footprint Network. Actuellement, il faudrait 1,75 Terre pour un équilibre.

En adoptant un mode de vie similaire à celui de la France, l’humanité aurait besoin de 2,7 planètes Terre afin de subvenir à ses besoins.

D’après l’organisation non gouvernementale internationale WWF (World Wildlife Fund), qui participe au calcul de cette date symbolique, la France doit notamment arrêter de signer des accords commerciaux comme le Ceta (Comprehensive Economic and Trade Agreement ; UE et Canada) et le Mercosur (Marché commun du Sud) ” qui génèrent de la déforestation, des importations massives de viande émettant encore plus de CO2.

Si l’humanité vivait comme les Américains (USA), il lui faudrait 5 planètes Terre. D’autres éléments de comparaison sont donnés dans le tableau ci-dessous :

earth-overshoot-day

Régulièrement affiné, mais aussi parfois contesté, le calcul du Jour du dépassement mondial s’appuie sur trois millions de données statistiques de 200 pays. C’est une comparaison entre la consommation annuelle de l’humanité en ressources écologiques et la capacité de régénération de la Terre, ou autrement dit une comparaison entre empreinte écologique et biocapacité.

WWF France invite tout un chacun à calculer son empreinte écologique sur le calculateur du Global Footprint Network et à télécharger son application WAG pour agir à son niveau en devenant plus écoresponsable.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com