un si vague Eco – JeuneAfrique.com

0
64
Booking.com




Pas de mesure adoptée pour réduire les écarts entre les pays, des décisions prises exclusivement au niveau des chefs d’État et une opacité complète concernant les futures étapes du projet… Si elle maintient sa volonté affichée de faire naître la future monnaie unique dès 2020, la Cedeao ne fait rien pour inspirer la confiance et l’adhésion à « Eco ».


Il y a une semaine, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a réaffirmé qu’eco, la future monnaie unique des quinze pays de la Cedeao, verra bien le jour en juillet 2020. Il a cependant rappelé qu’il n’y aurait pas de rupture immédiate avec le système CFA (donc la parité avec l’euro), et que seuls les pays respectant déjà « les critères de convergence » adopteront cette nouvelle devise. Alors quid novi ?

les étapes les plus élémentaires dans l’instauration d’une monnaie commune n’ont à aucun moment été respectées

Cette devise doit unifier les huit systèmes monétaires de la région : celui des pays Umoa et ceux de leurs sept voisins, dont le Nigeria et le Ghana. Si elle ne regroupe, en 2020, que les États utilisant le franc CFA, quel est l’intérêt ? Les écarts dans le suivi des critères de convergence – maîtrise de l’inflation, des déficits, de la dette, des fluctuations de change et des réserves extérieures – entre les pays de la zone Umoa, qui les respectent dans l’ensemble, et leurs voisins, moins attentifs à ces règles, sont connus de longue date. Pourtant, à un an de l’échéance, aucune mesure n’a été prise pour réduire ces écarts.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com