Soupçon de blanchiment à Bel-Air: le propriétaire du coffre valant Rs 6 M est à l’étranger

0
38
Booking.com


Photo d’illustration: le coffre-fort a été enfoncé en présence de la fille du suspect, jeudi.

L’ADSU de l’Est a enfoncé, avec l’aide de la SMF, un coffre-fort au domicile d’un suspect absent du pays. Celui-ci serait lié à des trafiquants. Le contenu du coffre est d’une valeur d’environ Rs 6 millions.

Sur la base d’informations concordantes, l’Eastern Division de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a réalisé un gros coup cette semaine. Elle a monté une opération pour mettre la main sur un habitant de Caroline, Bel-Air, soupçonné de blanchiment d’argent, sauf que ce dernier n’était pas à son domicile au moment de la descente. La police soupçonne que cet entrepreneur et importateur de produits artisanaux en provenance de Madagascar aurait blanchi de l’argent au profit des trafiquants. 

La brigade anti-drogue avait procédé à une première descente, mercredi, mais n’avait rien retrouvé d’incriminant, sauf un coffre-fort en métal fixé à l’intérieur d’une armoire. Ce jour-là, la fille du propriétaire se trouvait sur les lieux mais elle n’avait pas de clé pour l’ouvrir. Il s’avère qu’elle n’était pas au courant du contenu. Comme on n’avait pu l’ouvrir, un policier avait été dépêché pour surveiller la maison en attendant qu’arrive du renfort. 

L’équipe de l’ADSU est donc revenue le lendemain avec des officiers de la Special Mobile Force (SMF) Engineer Squadron et un photographe de la police. En présence de la fille du suspect et des limiers de la brigade anti-drogue, l’équipe de la SMF a enfoncé le coffre-fort. Elle y a fait une découverte surprenante : Rs 815 000 en argent liquide dans un sac en plastique, 1 000 euros en devises (NdlR : environ Rs 40 000), des clés, des chaînes et bagues en or, plusieurs montres de marques prestigieuses, une dizaine de tickets gagnants aux courses d’une valeur de Rs 200 000 et un morceau de papier avec des chiffres faisant état d’un certain montant en euros, dollars et roupies. 

Dans la même armoire, la police a retrouvé deux carnets de banque au nom du propriétaire avec des balances de Rs 1 million et Rs 350 000, un reçu pour l’achat de deux moteurs de bateaux d’une valeur de Rs 500 000, un acte de vente pour l’achat d’un bateau pour la somme Rs 700 000, un autre acte de vente pour l’achat d’un hors-bord et deux moteurs d’une valeur de Rs 850 000 ainsi qu’un reçu d’un vendeur de voitures pour la somme de Rs 1,2 million. 

Dans le sillage de cette affaire, les enquêteurs de l’ADSU ont interrogé la fille du propriétaire mais comme elle n’est pas la détentrice de tous ces biens, elle a pu regagner son domicile. L’enquête se poursuivra une fois que le propriétaire sera rentré au pays.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com