Trésor à Rodrigues: les campeurs poussés par «les colons» mauriciens

0
50
Booking.com


Photo qu’a publiée Rezistans ek Alternativ sur sa page facebook pour condamner l’arrestation de membres du Muvman Independantis Rodriguais, jeudi 18 juillet.

Des membres du Muvman Indepandantis Rodriguais (MIR) ont été délogés, hier, jeudi 18 juillet. Ils campaient depuis plusieurs jours devant la grotte censée abriter le «trésor» à St-François, Rodrigues. Pour Jocelyn Louis, dirigeant de ce regroupement, rien ne dit que le butin est toujours là en raison des traces des fouilles dans les environs, mais il garde espoir. Lui et ses camarades comptaient rester sur place tant que ce serait possible, car «c’est un trésor qui appartient aux Rodriguais ».

Mais cela n’a plus été possible hier, avec leur arrestation par la police et la Special Mobile Force (SMF). D’après Rezistans ek Alternativ, cinq membres du MIR ont été interpellés de manière «brutale ». «Nou denons britalite ki lapolis inn servi kont enn fam ek enn zanfan 7-an. Li ankor revoltan pou anprann ki lapolis inn dir ki zot inn gayn ‘lord’ depi Moris pou sa represion ki deroule yer apre midi dan Rodrig», écrit le mouvement sur sa page facebook.

La police ainsi que des soldats de la SMF sont encore plus nombreux sur le site. Pendant le week-end, il n’y avait que deux soldats sur place, mais depuis mercredi ils ont eu du renfort.

Pour Rezistans ek Alternativ, il s’agit là d’une «répression de style colonial», «totalement en contradiction avec ce qui vient d’arriver devant les Nations unies», avec les Chagos. Les membres du MIR revendiquent leurs droits pour décider du sort de leur patrimoine historique et culturel. C’est une question pertinente qui justifie que les Rodriguais se soulèvent, pour pouvoir décider en toute indépendance de ce que leur terre détient. «Atraver zot aksion pasifik zot ousi met an limyer kiksoz de byin malsin osin nou repiblik. Moris pe azir kuma kolon anver abitan bann lezot zil. (…) Moris pe reklam dekolonizasion konplet so teritwar a traver retour souverennte lor Sagos an mem tan li ena mem pratik ki bann lanpir kolonial anver lepep Rodrig ek lezot zil

Serge Clair motus et bouche cousue

Alors qu’on est en pleine célébration des Jeux des îles, ça fait un peu désordre. D’autant que le chef commissaire reste muet. En visite à l’île Maurice, Serge Clair, demeure silencieux sur la découverte d’un trésor à Rodrigues. Lors d’une rencontre avec les sportifs rodriguais à l’hôtel Voilà Bagatelle hier, jeudi 18 juillet, la presse lui a demandé son avis à ce sujet. «Trésor non», a-t-il répondu.

La commissaire des Arts et de la culture et responsable de patrimoine, Rose de Lima Edouard-Ravina, n’a pas non plus voulu en parler. «Nous communiquerons prochainement. Aujourd’hui, c’est un jour pour nos sportifs», avance-t-elle.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com